Martin Hirsch: ses appels à l'aide face au tsunami du Coronavirus à Paris

Martin Hirsch: ses appels à l'aide face au tsunami du Coronavirus à Paris

Publié le 25/03/2020 à 09:20
LUDOVIC MARIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Les hôpitaux parisens seront bientôt submergés par l'arrivée de malades du coronavirus en nombre exponentiel cette semaine. On le redoutait, on s'y attendait même. Martin Hirsch Directeur-Général Assistance publique - Hôpitaux de Paris a, ce matin lancé un appel à l'aide sur les ondes de FranceInfo: du personnel en plus, du matériel en plus..... Et de rappeler les numéros de téléphone à connaître en cas d'apparition de symptômes: 911, 17, 15 

 

Martin Hirsch Directeur-Général de l’AP HP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris) a lancé sur les ondes de FranceInfo ce matin une demande d’assurance au gouvernement et au français: «Les équipes tiennent mais elles ont besoin de visibilité et d’assurance» a-t-il dit.

Le patron de l’APHP a lancé un appel fort pour que les équipes tiennent.  Il a besoin de visibilité d’une semaine alors qu’il dit n’avoir une visibilité que de 3 jours.

« Hier en Île-de-France, nous avons passé le cap des 1 000 patients graves pris en charge dans les réanimations des hôpitaux", a indiqué  Martin Hirsch.

Ses quatre demandes: 

Première demande: un respirateur pour chaque malade grave, et rapidement

"Je ne veux pas qu'on connaisse les difficultés qu'on a connues sur les masques, car les respirateurs permettent de sauver des vies."

Deuxième demande: plus de soignants au sein des hôpitaux pour soutenir l'effort de guerre

"On a besoin de toutes les équipes, de tous les personnels, qu'ils soient volontaires ou qu'on fasse appel à la réquisition. Aujourd'hui, les techniciens, les médecins, les infirmiers, travaillent tout le temps. Je ne veux pas qu'on soit face à un épuisement"

Troisième demande :  la reconnaissance envers les personnels soignants : 

"On a aujourd'hui des soignants qui font des efforts qu'on peut qualifier de surhumain. Des primes ? Je ne sais pas, mais il faut qu'on leur dise aujourd'hui 'merci', il ne faut pas mégoter avec eux. C'est pour le moral des troupes. Ils en ont besoin."

Quatrième demande : que les médicaments ne soient pas "en manque" au sein de l’AP-HP et que les industriels et pouvoirs publics puissent se coordonner au mieux.

"Il va falloir produire des médicaments essentiels et assurer l'approvisionnement. On est dans un moment qu'on peut qualifier de moment charnière".

Appel aux dons

APHP lance avec la Fondation de France et l'Institut Pasteur, un appel aux dons pour soutenir les soignants, les chercheurs et les personnes fragiles.

La Fondation de France, l’AP-HP et l'Institut Pasteur lancent cet appel à la solidarité pour aider les soignants, les chercheurs et les personnes les plus vulnérables. Les dons collectés seront destinés à venir en aide aux personnels soignants, à financer des projets de recherche ainsi qu’à soutenir des acteurs de terrain et des associations qui œuvrent auprès des plus vulnérables.

 

 

 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Martin Hirsch fait appel aux bénévoles pour faire face à l'afflux de malades dans les hôpitaux parisiens

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-