A320 GermanWings: ce que révèle le contenu de la boîte noire retrouvée

A320 GermanWings: ce que révèle le contenu de la boîte noire retrouvée

Publié le 26/03/2015 à 08:45 - Mise à jour à 13:36
©Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): MM

-A +A

Le très sérieux "New York Times" révèle que l'un des deux pilotes du vol A320 était absent du cockpit au moment du crash. Une information qui n'a toujours pas été confirmée par le BEA.

Le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) n'a, pour l'instant, pas confirmé les informations du New York Times annonçant que l'un des deux pilotes du vol GermanWings, qui s'est écrasé dans les Alpes françaises, était absent du cockpit au moment du drame.

"Celui qui est sorti (revient et) toque doucement à la porte" du poste de pilotage, "sans réponse. Il frappe plus fort et pas de réponse. Il n'y aura jamais de réponse". Sur l'enregistrement, on l'entend alors qui tente de défoncer la porte. Sans succès explique le quotidien américain. L'accès au cockpit est, en effet, verrouiller à partir de l'intérieur de celui-ci et ne peut être ouvert qu'à l'initiative d'un des occupants du cockpit.

Selon la compagnie Lufthansa, le copilote était "entré en 2013 en fonction dans la compagnie GermanWings et comptait une centaine d'heure de vol à son actif". Sa nationalité n'a pour l'instant pas été dévoilée.

Mercredi 25 au soir, le directeur du BEA, Rémi Jouty, a indiqué que les experts avaient réussi à écouter le fichier audio de la boîte noire mais qu'il était "beaucoup trop tôt pour en tirer la moindre conclusion sur ce qui s'est passé".

Les équipes d'enquête du BEA vont désormais s'atteler à "un travail détaillé pour comprendre et interpréter à la fois les sons et les voix qui peuvent être entendus sur ce fichier audio", a-t-il ajouté. La tâche du BEA sera dans un premier temps "un travail de compréhension des sons, des alarmes, des voix, d'attribution des voix aux différentes personnes", a détaillé Rémi Jouty.

Une conférence de presse du procureur de la République en charge de l'enquête se tiendra à 12h30 pour réagir aux informations dévoilées par le New York Times.

 

Auteur(s): MM


PARTAGER CET ARTICLE :


Les équipes du BEA enquêtent sur le crash de l'A320 de GermanWings.

Fil d'actualités Opinions