La Bourse de Paris finit en hausse

La Bourse de Paris finit en hausse

Publié le :

Mercredi 01 Février 2017 - 09:02

Mise à jour :

Mercredi 01 Février 2017 - 18:04
©DR
PARTAGER :

Par AFP

-A +A

La Bourse de Paris a rebondi mercredi à la clôture (+0,96%) à l'occasion d'une séance riche en indicateurs américains, les investisseurs restant par ailleurs dans l'attente du verdict de la première réunion de l'année de la banque centrale américaine.

L'indice CAC 40 a pris 45,68 points à 4.794,58 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,3 milliards d'euros. La veille, le marché parisien avait reculé de 0,75%.

La cote parisienne a démarré sur un rebond, continuant sa progression tout au long de la séance avant de revenir à proximité des niveaux de l'ouverture. Le démarrage dans le vert à la Bourse de New York a soutenu cette tendance.

"Le mouvement ressemble plus à un rebond dans une phase de correction qu'à un changement de tendance", constate auprès de l'AFP Alexandre Baradez, un analyste de IG France.

Les investisseurs ont eu fort à faire avec de nombreux indicateurs américains "qui sont bons", ajoute-t-il.

Les créations d'emplois dans le secteur privé ont fait un bond en janvier aux Etats-Unis, surprenant les analystes, tandis que l'activité dans le secteur manufacturier a accéléré plus que prévu en janvier.

A très court terme, le marché se dit peut-être que "ces statistiques vont pousser la Fed à remonter les taux", analyse M. Baradez.

Les investisseurs sont restés dans l'attente des conclusions de la première réunion de l'année de la Fed, dont le verdict sera publié dans la soirée.

Sur le plan des valeurs, les titres liés au secteur automobile se sont appréciés à l'instar de Peugeot (+1,77% à 17,51 euros), Renault (+1,88% à 84,95 euros), Michelin (+3,09% à 102,45 euros), Faurecia (+1,77% à 40,89 euros) et Valeo (+1,65% à 57,45 euros).

Le marché automobile français a entamé l'année 2017 sur un bond de 10,6%, aidé par un mois de janvier comportant deux jours ouvrables supplémentaires par rapport à 2016.

Sanofi a gagné 1,73% à 75,78 euros, soutenu par le feu vert de l'autorité sanitaire canadienne au sarilumab, un produit stratégique, développé par Sanofi et son partenaire américain Regeneron, pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde.


Commentaires

-