Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 31 juillet, 23:37
Accueil > Actualité > Faits divers > Mohamed Merah : Un "but précis" dans le "choix" de ses victimes

Mohamed Merah : Un "but précis" dans le "choix" de ses victimes

Affaire Mohamed Merah


Le quotidien Libération publie ce mardi 173 pages de retranscriptions des échanges entre Mohamed Merah et la DCRI sur son site internet. Le "tueur au scooter" expliquait poursuivre "un but précis" dans le choix de ses victimes.

Dans ses conversations, Merah date sa conversion à l'islam à fevrier 2008
Dans ses conversations, Merah date sa conversion à l'islam à fevrier 2008 AFP

Mohamed Merah expliquait poursuivre « un but précis » dans le choix de ses victimes, selon ses conversations avec la police lors du siège de son appartement les 21 et 22 mars, échanges dont Libération publie 173 pages mardi sur son site internet. Dans son édition papier, le quotidien explique avoir eu accès aux retranscriptions de quatre heures de ces conversations, qui s'étalent entre 07h34 et 22h44 le mercredi 21 mars, et dont il a expurgé les « passages les plus abjects ». TF1 avait déjà diffusé le 8 juillet les enregistrements des principaux passages de ces conversations.

Un premier meurtre "éprouvant"

« J'avais un but précis. Dans mes choix de victimes », affirme le tueur à son interlocuteur de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). « J'aurais jamais tué des enfants (...) si vous aurez (sic) pas tué nos enfants », poursuit-il. « Je tue les militaires en France parce qu'en Afghanistan, ils tuent mes frères. Je tue des juifs en France, parce que ces mêmes juifs-là (...) tuent des innocents en Palestine », poursuit Merah. « Si j'aurais tué des civils (sic), la population française aurait dit que, heu voilà, c'est un fou d'Al-Qaïda, c'est juste un terroriste ». Quand son interlocuteur le pousse à se confier, Merah, avoue que son premier meurtre, celui d'un parachutiste commis le 11 mars à Toulouse, fut « éprouvant ». Mais il dit avoir eu le « coeur apaisé » après la deuxième tuerie le 15 mars à Montauban où il a abattu deux autres militaires et en a très grièvement blessé un troisième. « Et, comme il était apaisé, je voulais refaire ça à chaque fois et (...) de récidiver dans mes opérations, je me sentais de mieux en mieux », poursuit-il. Mohamed Merah abattra encore trois élèves et un père de famille le 19 mars dans une école juive de Toulouse, avant d'être tué par la police le 22 mars à l'issue du siège de son domicile.

Arrêté à plusieurs reprises

Merah date par ailleurs sa conversion à l'islam au 18 février 2008. Il purgeait alors une peine de 18 mois de prison quand il est extrait de sa cellule par les gendarmes pour une autre affaire. « C'est là que j'ai invoqué Allah en arrivant à la gendarmerie, je lui ai demandé de m'aider. J'ai vu que les gendarmes étaient à côté de leurs pompes (...) Ça a été une preuve d'Allah », dit-il. « Depuis ce jour-là, le 18 février 2008, je me suis converti sérieusement à la religion et j'ai toujours été assidu dans mes prières », affirme le tueur. Libéré fin 2009, il part en mai 2010 en Algérie pour tenter de rejoindre des moudjahidine, mais « c'était vraiment difficile de les trouver à cause des intrusions qu'il y a eues dans le groupe ». Il dit avoir eu ensuite le projet de s'engager « à la Légion étrangère pour aller en Afghanistan et retourner mon arme contre les légionnaires et rejoindre les talibans ». Incapable de faire aboutir ce projet, il part ensuite en Syrie « pour trouver directement mes frères », et passe ensuite au Liban, en Turquie.

« Bon, je sais que c'est pas là-bas qu'il faut chercher, mais comme ça j'ai plein de visas dans mon passeport et si je me fais serrer, eh ben je serai crédible en disant que je suis un touriste », explique-t-il. Il dit avoir été arrêté « par les soldats algériens en plein maquis », « par les soldats américains à Kandahar [en Afghanistan] », puis « à Mossoul ». Il dit s'être également rendu en Palestine, au Tadjikistan. De retour en France, il demande un visa pour le Pakistan. « Ils m'ont donné le visa et à partir de là ça a été très, très, très, très, très, très facile pour les trouver », poursuit-il, en indiquant avoir « rejoint les frères dans le Waziristan, dans les zones tribales, à Miran Shah » où il reçoit un entraînement aux armes. La suite est connue.

Actu France-Soir / Service Faits Divers (avec l'AFP)

Réactions à cet article8 commentaires

  • Par maclane, le 17 jui à 13:16

    maclane
    la paix

    foutez nous la paix avec ce mec merci d'avance................................!!



    - Signaler un abus  
  • Par Taratata21, le 17 jui à 15:11

    Taratata21
    Les "mobiles" de Merah

    Quel baratin pour essayer de persuader qu'il serait "innocent" !!!! Comment peut-on prendre des êtres, des enfants en otages pour en venger d'autres ? Ce n'est pas la justice au cas où il aurait réussi à se persuader. Il s'est sûrement fait manipuler comme les autres mais pas par ceux que l'on voudrait incriminer maintenant. J'ai une requête : ne pourrait-on pas se contenter de nous faire un récit complet à la fin de l'enquête et cesser cette pub honteuse ?



    - Signaler un abus  
  • Par odedebrune, le 17 jui à 18:27

    odedebrune
    A quoi ça sert?

    Il y a des taupes ,ou? moyennant combien les révélations dans la presse ou les médias? Il va bien falloir en finir avec ces taupes,ces sous marins etc...


    Pour moi et beaucoup d'autres il faut classer cette affaires a la rubrique des chiens écrasés et censurer ceux qui veulent se faire mousser



    - Signaler un abus  
  • Par pauledesbaux, le 18 jui à 08:36

    pauledesbaux
    vos sondages

    combien de temps allez vous garder vos sondages sur hollande n'avez-vous pas une remise à jour automatique ? dommage



    - Signaler un abus  
  • Par pauledesbaux, le 18 jui à 08:41

    pauledesbaux
    mohamed merah

    e basta de ce meurtrier n'avez-vous pas autre chose à vous mettre sous la dent ou allez vous le considérer innocent ? ainsi la FRANCE  paierait des dommages et intérêts, nous pensons que c'est que la "justice " tente de faire au lieu d'aller chercher le père et de le traduire en justice pour ses méfaits en FRANCE  et son avocate au GNOUF ok ?



    - Signaler un abus  
  • Par Belle FRANCE, le 18 jui à 15:46

    Belle FRANCE
    et voilà LIBERATION

    qui nous fait son cinéma. Laissons ce journal au PEUPLE DE GAUCHE



    - Signaler un abus  
  • Par nellyolson, le 18 jui à 15:46

    nellyolson
    tant qu'il fera vendre de la

    tant qu'il fera vendre de la presse il sera toujours le number one il rapporte du fric je trouve cela malsain de continuer à le mettre en avant



    - Signaler un abus  
  • Par tim osman, le 19 jui à 11:52

    tim osman
    fake or not ?

    je ne la connais pas sa voix (et tant mieux) mais ces enregistrements sentent la faux, et la manipulation, à plein nez



    - Signaler un abus  
Publié : 17/07/12 - 11h12
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      403560 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      391630 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      238620 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 23:39

      186340 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur