Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Lundi 20 octobre, 23:11
Accueil > Actualité > International > Syrie : Annan et al-Assad annoncent un accord sur la fin des violences

Syrie : Annan et al-Assad annoncent un accord sur la fin des violences

Révolte en Syrie


L'émissaire international Kofi Annan a annoncé lundi être tombé d'accord avec le président Bachar al-Assad sur une "approche" qu'il soumettra aux rebelles en vue de la fin des violences qui font encore rage en Syrie.

Kofi Annan a annoncé lundi être tombé d'accord avec le président Bachar al-Assad en vue de la fin des violences en Syrie
Kofi Annan a annoncé lundi être tombé d'accord avec le président Bachar al-Assad en vue de la fin des violences en Syrie AFP/HO / SANA

Après seize mois de révolte, une entente vient d'être trouvée en Syrie. C'est en tout cas ce qu'a annoncé ce lundi Kofi Annan. L'ancien secrétaire général des Nations Unies a indiqué être tombé d'accord avec le président Bachar al-Assad en vue de la fin des violences qui perdurent encore à l'heure actuelle dans le pays. L'émissaire international, qui s'est rendu à Damas ce lundi, doit toutefois soumettre aux rebelles cette « approche ». Le médiateur, qui avait reconnu deux jours plus tôt l'échec de son plan de sortie de crise en six points, n'a pas détaillé le contenu de l'accord mais a précisé qu'il sera soumis aux rebelles engagés dans de violents combats avec l'armée à travers le pays.

Le quotidien syrien proche du pouvoir, al-Watan, a dévoilé que les discussions entre les deux hommes porteront sur le moyen de mettre en œuvre l'idée d'une transition politique suggérée par Kofi Annan lui même, et approuvée par le Groupe d'action sur la Syrie à Genève le 30 juin. Ce plan prévoit la formation d'un gouvernement de transition qui réunit des représentants du pouvoir et de l'opposition. Mais aucune éventualité de départ de Bachar al-Assad n'est évoquée. La communauté internationale avait divergé sur l'interprétation de l'accord, Washington estimant qu'il ouvrait la voie à l'ère « post-Assad », tandis que la Russie et la Chine, alliées de Damas, réaffirmaient qu'il revenait aux Syriens de déterminer leur avenir.

Discussions "constructives"

Le président russe Vladimir Poutine a d'ailleurs souligné de nouveau lundi qu'il prônait une « solution politique pacifique », rejetant « toute ingérence par la force de l'extérieur ». Arrivé la veille à Damas pour sa troisième visite depuis sa prise de fonctions, le médiateur Annan a affirmé avoir tenu des « discussions très franches et constructives » avec le dirigeant syrien, dont le régime tente d'étouffer depuis près de 16 mois une contestation qui s'est militarisée au fil des mois. Répression et combats ont fait plus de 17.000 morts dans le pays, selon une ONG syrienne. « Nous avons discuté de la nécessité de la fin des violences et des moyens d'y parvenir. Nous nous sommes mis d'accord sur une approche que je vais partager avec l'opposition armée », a indiqué Kofi Annan à la presse en référence aux rebelles, sans plus de détails.

De son côté, le porte-parole du ministère syrien des Affaires étrangères, Jihad Makdessi, a également qualifié la réunion entre les deux hommes de « constructive ». Il a aussi affirmé que la conférence de Genève « a été perçue (par MM Annan et Assad) comme un pas important en vue de faire avancer le processus politique et créé un environnement de dialogue ». Le plan Annan stipule, outre la fin des violences, un dialogue politique, l'acheminement de l'aide humanitaire vers les zones touchées par les combats, la fin des détentions arbitraires, la liberté de circulation pour les journalistes et la liberté d'association et le droit de manifester pacifiquement. Après sa visite à Damas, Kofi Annan doit se rendre à Téhéran lundi après-midi, selon les médias iraniens.

Par Actu France-Soir (Avec AFP)

Réactions à cet article8 commentaires

  • Par Charles Stone, le 9 jui à 20:16

    Charles Stone
    Calmement

    Les occidentaux se rallieront aux propositions des Russes et des Chinois. Le bras de fer a duré longtemps et a été néfaste pour les Syriens. Les intérêts des peuples n'ont plus de place devant l'intérêt stratégique et politique de certains "grands" pays.  



    - Signaler un abus  
  • Par abeilles, le 10 jui à 13:04

    abeilles
    Annan

    Comment un type ,qui a organisé ,laissé faire des génocides d'horreur au Ruanda ,peut encore se permettre de donner des conseils foireux ,ça prouve que nous vivons dans un Monde nauséabonde



    - Signaler un abus  
  • Par Robert24, le 10 jui à 18:53

    Robert24
    Promios, juré, dasn six ou

    Promios, juré, dasn six ou sept mois, j'arrête....... de fumer ! Pour les morts, c'est simplement une petite affaire intérieure. Je verrais cela plus tard !



    - Signaler un abus  
  • Par Wiseman, le 10 jui à 19:02

    Wiseman
    Un mensonge de plus!

    Et tout le monde tombe dans le panneau! Kofi, réveille-toi et va boire un petit coffee!



    - Signaler un abus  
  • Par slavkov, le 10 jui à 22:14

    slavkov
    ras-le-bol

    ... les atlantistes veulent renfluer nos caisses vides via nos nouveaux amis saoudiens et qataris, même au prix d'un vraie conflit  ? ...



    - Signaler un abus  
  • Par Charles Stone, le 13 jui à 13:56

    Charles Stone
    Annan dévoile



    Kofi Annan aimerait que l'Iran participe aux négociations de paix en Syrie et jouer un rôle pour l'arrêt des combats. Annan a dévoilé au grand public l'envers du décor de la "révolte" en Syrie. Il

    critique des pays occidentaux,  tout en donnant à réfléchir sur le cynisme

    de ces pays, qui sont prêts à tout au nom de leurs intérêts politiques,

    économiques et stratégiques.





    - Signaler un abus  
  • Par fatty, le 19 jui à 11:56

    fatty
    quel adjoint pour quel projet?

    kofi anan ne voit pas plus loin de son nez.l'engagement de son asistant le prouve.malheureusement cet et cette femme ensemble ne vont qu'aggraver la situation.dommage pour kofi anan en fin de carriere.



    - Signaler un abus  
  • Par Charles Stone, le 22 jui à 01:09

    Charles Stone
    Le 3ieme Veto Russe et Chinois

    France soir et d'autres médias ne disent mots sur le véto Russe et Chinois sur la derniere résolution du conseil de sécurité. C'est la panique totale du côté des occidentaux, le Qatar et l'Arabie Saoudite. Le véto Russe et Chinois a mis ces pays dans une situation d'incertitude totale et terrifiante à l'image de voir le régime d'El Assad gagner le combat. Cette option n'arrange pas du tout le Qatar et l'Arabie Saoudite qui se voient déjà en proie à une rebellion interne.



    - Signaler un abus  
Publié : 09/07/12 - 17h07
Mis à jour : 09/07/12 - 17h07
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      403640 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      391690 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      238710 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 23:39

      186380 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur