Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Vendredi 31 octobre, 20:14
Accueil > Actualité > Politique > Sarkozy-Kadhafi : Un accord secret pour les infirmières bulgares ?

Sarkozy-Kadhafi : Un accord secret pour les infirmières bulgares ?

Sarkozy-Kadhafi : Les révélations de Mediapart


Le deal : la libération des otages pour Sarkozy et un accord de coopération sur le nucléaire pour Kadhafi. Selon Les inrockuptibles, cet arrangement "secret" aurait eu lieu en 2007, quelques mois après l'élection du président sortant.

Le magazine affirme que "l'essentiel de l'affaire s'est soldé en sept jours, en une succession de bluffs, loin du temps long de la raison diplomatique".
Le magazine affirme que "l'essentiel de l'affaire s'est soldé en sept jours, en une succession de bluffs, loin du temps long de la raison diplomatique". AFP/Eric Feferberg

L'hebdomadaire Les Inrockuptibles affirme que Nicolas Sarkozy et Mouammar Kadhafi ont conclu un arrangement « secret » en 2007. Le dirigeant libyen devait aider à la libération des infirmières bulgares en échange d'un accord sur le nucléaire avec la France. Le magazine, à paraître mercredi 2 mai, affirme avoir pu consulter certains « dossiers confidentiels » qui « s'entassent dans les archives de l'Elysée et du Quai d'Orsay ». Interrogé ce lundi par l'AFP sur l'authenticité de ces documents, le Quai d'Orsay n'a fait de commentaire immédiat. L'Elysée de son côté n'a pas souhaité y réagir.

Un deal conclu en sept jours

Le magazine affirme que « l'essentiel de l'affaire s'est soldé en sept jours, en une succession de bluffs, loin du temps long de la raison diplomatique » et assure que « le sort des infirmières bulgares s'est joué sur des missiles français et une centrale nucléaire ». En décembre 2007, au premier jour d'un visite à Paris de Mouammar Kadhafi à Paris, six mois après la libération des Bulgares, l'Elysée aurait détaillé les accords et contrats signés avec la Libye, parmi lesquels un accord de « coopération pour le développement des utilisations pacifiques de l'énergie nucléaire », pouvant conduire à la livraison d'un réacteur destiné à dessaler l'eau de mer.

Un projet de coopération franco-libyenne

Quelques mois plus tôt, Nicolas Sarkozy, qui vient d'être élu à la présidence française, se serait activé à persuader Kadhafi de libérer les Bulgares accusées en Libye d'avoir transmis volontairement le virus du sida à des enfants. Le 16 juillet, rapportent Les Inrockuptibles, l'ambassadeur de France à Tripoli Jean-Luc Sibiude aurait reçu un télégramme de Paris lui demandant « d'approcher au plus haut niveau les autorités libyennes pour leur soumettre un projet d'accord-cadre de coopération franco-libyenne », selon le message confidentiel cité par le magazine. 

Kadhafi apprécie le mot "nucléaire"

« Ce texte pourrait être signé lors de la visite qu'envisage de faire le président de la République en Libye, si nous avons reçu d'ici là la confirmation de l'extradition des infirmières », aurait expliqué un conseiller de Bernard Kouchner (alors ministre des Affaires étrangères) à l'ambassadeur. Paris aurait énuméré les domaines sur lesquels il pourrait porter parmi lesquels le « nucléaire », souligne Les Inrockuptibles. Deux jours plus tard, toujours dans un télégramme, l'ambassadeur de France aurait informé son ministre de tutelle que Kadhafi apprécierait le mot « nucléaire ». « Les Libyens attendaient ce signal qui répond à une demande personnelle du colonel Kadhafi », aurait-il écrit.

Pas de "contreparties" selon Guéant

Dans la nuit du 23 juillet, selon l'hebdomadaire, l'ambassadeur aurait reçu un nouveau télégramme de Paris annonçant que l'accord nucléaire souhaité par Kadhafi serait accepté par Paris. Le « oui » français doit être remis au Libyen « dans les meilleurs délais », mais « uniquement si les infirmières et le médecin sont d'ici là libérés », soulignerait le télégramme, cité par le magazine. Et « cela marche, commente l'hebdomadaire. Le lendemain, mardi 24 juillet, Mouammar Kadhafi libère les infirmières bulgares ».

Interrogé en 2007 par une commission parlementaire, Claude Guéant, alors secrétaire général de l'Elysée et plus proche collaborateur de Nicolas Sarkozy, avait assuré que la libération des soignants bulgares n'avait pas donné lieu à des « contreparties ».

 

Actu France-Soir (Avec AFP)

Réactions à cet article12 commentaires

  • Par stella 2011, le 30 avr à 17:51

    stella 2011
    Infamies!!!

    Rien que votre titre est une insulte à ces pauvres femmes et cet homme, qui ont été violés, maltraités pendant si longtemps, et que tout le monde avait oubliés. Répendre de telles infâmies donne envie de vomir, je vais finir par ne plus venir sur votre site.



    - Signaler un abus  
  • Par ivelago, le 30 avr à 18:17

    ivelago
    ignominiei

    qu'elle ignominie vous allez jusqu'ou pour aider hollande a c'est sur mr sarkozy ne mache pas ses mots t il a raison la preuve) avec les médias mais tout de même il y a des limites


    vous n'avez pas une photo de ce monsieur avec miterrand!!!


    je ne suis pas sure que ce message passe les barrières



    - Signaler un abus  
    • Par aerwan, le 30 avr à 19:53

      aerwan
      Ps

      Non, mais ils se sont rencontrés en 1984 en Crète, par la suite les ventes d'armes ont repris jusqu'à l'odieux attentat de Lockerbie en 1989.



      - Signaler un abus  
  • Par bêbêtechaud, le 30 avr à 18:26

    bêbêtechaud
    méprisable photo ! ! !

      Comme  il  a  l'air   ravi   quand  il  reçoit  des  dictateurs  exécrables   ! ! ! 



    - Signaler un abus  
    • Par antisectes, le 30 avr à 18:58

      antisectes
      Oui tu a raison !!!!

      L'orsque je pence à tout ceux qui sont mort dans le DC10 , attentat commis par kadhafi j'ai envie de vomir en voyant cette photo !!!



      - Signaler un abus  
    • Par BRZmabro, le 30 avr à 21:06

      BRZmabro
      Malheuseusement dans la vie

      Malheuseusement dans la vie politique il vaut mieux avoir un oeil soi disant amical avec un dictateur que de se le mettre à dos, la diplomatie est l'art d'épargner la chèvre et le chou



      - Signaler un abus  
  • Par watesa, le 30 avr à 19:52

    watesa
    Quelle honte d'avoir

    Quelle honte d'avoir accueilli cet infâme dictateur au frais de la République... et avec les honneurs en plus. Nicolas Sarkozy aura décidément été le président de l'indécence. Son mandat restera à jamais comme une tache sur notre drapeau tricolore.



    - Signaler un abus  
  • Par marco63, le 30 avr à 21:12

    marco63
    Ça fait du bien de se rappeller que ...

    Sarkozy a accueilli à bras ouverts ce grand démocrate qu'était Khadafi en 2007. Il a démasqué qu'il était devenu dictateur 4 ans plus tard !


    Je suis prêt à parier que demain, notre grand visionnaire va changer d'avis pour demander d'ajouter un volet croissance au pacte de stabilité européen. On est vraiment au top du top en matière de gouvernance de la FRANCE.


    Ce serait une perte énorme si Sarkozy n'était pas réélu. Surtout pour lui !



    - Signaler un abus  
    • Par ivelago, le 1 mai à 08:24

      ivelago
      mouton de panurge!!!

      le commentaire de BRZmabro est vraiment un des plus intelligents


      prenez en bonne note vous ne jugez que le superficiel il faut apprendre a approfondir un peu plus et non pas répéter avec stupidité


      ce que vous pouvez lire



      - Signaler un abus  
    • Par marco63, le 1 mai à 08:53

      marco63
      Vous avez raison

      Vous défendez SARKOZY, c'est très bien.


      Vous devez sans doute avoir beaucoup d'intérêts et d'actions dans nos multinationales.


      C'est un excellent choix alors !


      600 milliards d'euro de dettes detournées pour alléger les charges des entreprises, mettre en place le bouclier fiscal, baisser l'ISF, et faire rembourser tout ça par le pékin moyen au travers de la TVA sociale.


      Qui est le mouton de panurge ?



      - Signaler un abus  
  • Par BRZmabro, le 30 avr à 21:27

    BRZmabro
    Je crois que si le Président

    Je crois que si le Président de la République avait eu un autre comportement avec ce dictateur, le peuple français en aurait subi les conséquences... attentats, enlèvements, assassinats.  Mitterand avait fait la même chose, les 3 Mirage donnés à la Libye, la rencontre en Crête pour une négociation sur le Tchad etc etc. La diplomatie c'est de pouvoir épargner la chèvre et le chou  sans offusquer le loup


     



    - Signaler un abus  
  • Par Aglaë, le 1 mai à 07:55

    Aglaë
    Sarkozy-Kadhafi

    'est bien triste de revenir sur cette affaire. Nicolas Sarkozy a sorti des griffes de Kadhafi, deux femmes emprisonnées et maltraitées. La France est à son niveau le plus bas.



    - Signaler un abus  
Publié : 30/04/12 - 17h37
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 18:55

      403640 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 16:29

      391690 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 20:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 16:21

      238720 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 22:39

      186380 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur