Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mercredi 03 septembre, 04:05
Accueil > Actualité > Politique > Scandale : Ils n’ont jamais été préfets, mais ils en touchent la retraite

Scandale : Ils n’ont jamais été préfets, mais ils en touchent la retraite

Politique


Des dizaines de hauts fonctionnaires ont le titre de préfets alors qu’ils ne le sont pas. Un copinage politique qui leur permet notamment de toucher une retraite de préfet. Parmi eux, Michel Vauzelle et Michel Delebarre.

Parmi ces préfets fantômes, les députés et anciens ministres de François Mitterrand, Michel Vauzelle (photo), 66 ans, et Michel Delebarre, 65 ans
Parmi ces préfets fantômes, les députés et anciens ministres de François Mitterrand, Michel Vauzelle (photo), 66 ans, et Michel Delebarre, 65 ans SIPA

C’est un scandale français, un de ces abus qui alimentent la rancœur des citoyens contre les politiques. Un de ces arrangements entre amis que l’on cache soigneusement au citoyen, mais qui coûte cher au contribuable. Certains de nos hommes politiques et certains hauts fonctionnaires ont été nommés préfets par nos présidents de la République successifs, ils bénéficient d’avantages liés à cette fonction… mais ils n’en ont jamais exercé la moindre fonction. Parmi ces préfets fantômes, figurent deux stars de la politique, les députés et anciens ministres de François Mitterrand, Michel Vauzelle, 66 ans, et Michel Delebarre, 65 ans.

Tous deux indiquent, sur le site informatique de l’Assemblée nationale, la même profession : préfet. Pourtant, le premier est avocat de profession et le second cadre supérieur de collectivités locales. En fait, ces deux grands notables locaux du Parti socialiste qui n’ont jamais exercé les fonctions de préfet avaient été nommés à ce titre, de manière discrétionnaire, par le président François Mitterrand, en 1985 pour le premier et en 1983 pour le second.

Quel intérêt de nommer un préfet fantôme ? C’est un joli cadeau… financier, facile à comprendre. Le 28 avril 2011, Michel Delebarre a fait valoir ses droits à la retraite de préfet, à l’âge de 65 ans, tout comme l’avait fait le 15 août 2010 Michel Vauzelle. Cela permet à ces deux caciques du PS de toucher aujourd’hui une pension mensuelle de 4.000 € brut, qui vient s’ajouter à leurs indemnités de parlementaires et d’élus locaux : soit 15.124 € brut (Michel Delebarre) et 9.760 € brut (Michel Vauzelle). Sans compter pour chacun une indemnité (forfaitaire) représentative de frais de mandat de député de 6.000 € net. Et cela, en toute discrétion. 

Retraites dorées

D’ici quelques années, lorsqu’ils décideront d’abandonner leurs mandats, ces deux parlementaires pourront cumuler la totalité de leurs retraites de préfet, de parlementaire et d’élu local ! Soit en tout, de l’ordre de 12.000 € mensuels brut pour le premier et 10.000 pour le second. Rappelons que, selon l’Insee, le montant moyen brut des pensions en France s’élevait, en 2009, à 1.196 € par mois… Des montants et des cumuls choquants pour bon nombre des Français.

En juin 2007, à une question de l’hebdomadaire L’Express lui demandant quel était son principal défaut, Michel Delebarre avait répondu : « Je veux tout. » Tout, il l’aura bientôt. En effet, le maire de Dunkerque, président de la communauté urbaine de cette ville et préfet à la retraite abandonnera en septembre prochain son mandat de député pour être tête de liste socialiste aux sénatoriales dans le département du Nord.

Le général de Gaulle, qui ne plaisantait pas avec les finances et la morale publiques, avait mis fin à cette folie des « préfets fantômes », une folie qui perdurait depuis la création de ce corps par Napoléon Ier, en 1800. Autre temps, autres mœurs : avec l’arrivée de François Mitterrand à l’Elysée, en 1981, ce système de copinage, souvent basé sur des relations maçonniques, renaissait de ses cendres. La nomination de préfets « en mission de service public relevant du gouvernement » était alors autorisée par un décret du 23 décembre 1982, à hauteur de 5 % de l’effectif budgétaire du corps des préfets. Aujourd’hui, ce quota de « faux préfets » autorisés représente 7 % des 236 préfets, soit 17 préfets fantômes. Au fil du temps, cela fait des dizaines de faux préfets, nommés de manière totalement discrétionnaire et sans exiger le moindre titre ou diplôme pour exercer ces fonctions. 

6.000 € mensuels sans rien faire

Au bout de quelques mois, ces préfets bidons sont nommés préfets hors cadre. Une voie de garage « royale » (utilisée également pour écarter les préfets qui déplaisent), dont on ne revient jamais, mais qui permet aux intéressés de toucher aujourd’hui 6.000 € brut mensuels en attendant la retraite ou d’être élu sénateur, voire député.

Placé alors en détachement pour exercer son mandat, le préfet parlementaire (deux fonctions officiellement incompatibles selon la loi) ne reçoit plus de l’Etat qu’un tout petit salaire correspondant exactement au paiement de ses cotisations de retraite de préfet. Ce qui a été le cas de Michel Delebarre et de Michel Vauzelle pendant plus de vingt-cinq ans. De plus, en cas d’échec électoral, chacun d’entre eux pouvait coiffer sa casquette de préfet hors cadre et percevoir son salaire plein pot, sans être affecté en poste dans un département.

De 1982 à 1995, François Mitterrand a ainsi nommé près d’une soixantaine de préfets en mission de service public. Parmi eux, dix-sept étaient issus des corps de sous-préfets et administrateurs civils. Agés d’au moins soixante ans, ces vieux serviteurs de l’Etat partaient en retraite quelques mois après leur nomination, qui récompensait leurs loyaux services. Ce qui leur permettait de toucher une pension nettement supérieure à celle à laquelle ils avaient droit pour leur carrière de sous-préfet ou dans l’administration de l’Etat. La deuxième partie de ces préfets en mission de service public (une quarantaine) était en quasi-totalité des membres du PS, des élus de ce parti et des amis ou proches de l’ancien président. Parmi cette quarantaine de privilégiés, les élus ont le droit de cumuler aujourd’hui cette retraite de préfet en mission (4.000 € en moyenne) avec toutes leurs autres pensions liées à leurs mandats électoraux et des emplois privés.

Garantie tous risques pour les courtisans

Cette institution des préfets fantômes n’est en réalité qu’un des systèmes légaux de financement des deux grands partis politiques français, le PS et l’UMP. Depuis sa renaissance « mitterrandienne », le système a prospéré sous Jacques Chirac, y compris lorsque Lionel Jospin était Premier ministre. Ce cadeau présidentiel offre une sorte de garantie tous risques pour les courtisans, les poids lourds et les incontournables de ces deux formations. On recase toujours ses amis ! Voilà pourquoi, chaque mercredi, jour du Conseil des ministres, un « ami » ou un obligé du président de la République, depuis François Mitterrand, peut être nommé préfet « fantôme » chargé d’une « mission (bidon) de service publique relevant du gouvernement ».

Nicolas Sarkozy n’a pas mis fin au système. Son ancien ministre et fidèle conseiller, Brice Hortefeux, 53 ans, en bénéficie. Selon un décret pris lors du Conseil des ministres du 27 avril 1995, il a été nommé préfet, chargé d’une mission de service public relevant de l’action du gouvernement. A l’époque, à la fin des années 1990, ce fidèle de Nicolas Sarkozy tirait ses ressources de son revenu de préfet, soit 40.000 francs brut par mois, et de ses indemnités de conseiller régional d’Auvergne, soit 10.000 francs brut mensuels.

Cette promotion à un poste de préfet fantôme a suscité l’opposition du commissaire du gouvernement, Rémy Schwartz, lors de la séance publique du Conseil d’Etat de novembre 1996. En vain. Car, au bout du compte, à gauche comme à droite, personne ne remet vraiment en cause le système. Tous en profitent, espèrent en profiter ou en faire profiter un ami, un jour ou l’autre. Ce qui est en réalité un scandale d’Etat bénéficie d’un habillage légal dont tous les politiques s’accommodent en silence.

Nommé préfet pour l’empêcher d’être réélu sénateur

Le 11 octobre 2010, le président de la République nommait préfet administrateur des Terres australes et antarctiques françaises (avec résidence dans l’île de la Réunion) le sénateur de Maine-et-Loire, Christian Gaudin, 60 ans. En fait, cet ancien membre du Modem et aujourd’hui du Nouveau Centre avait été élu sur sa propre liste aux sénatoriales de 2011 contre celle du poids lourd local de l’UMP, André Lardeux, 64 ans, ex-président du conseil général. En fait, l’Elysée veut que la droite parte unie aux sénatoriales de septembre 2011 en Maine-et-Loire pour avoir une chance de gagner le siège supplémentaire (le département passe de trois à quatre sénateurs). D’autres sénateurs empêcheurs de tourner en rond pourraient être nommés préfets.

Cette nomination inopinée vise uniquement à déminer une situation bien compliquée dans le département de Maine-et-Loire pour les sénatoriales de septembre 2011. La droite possède deux sénateurs hommes, tous deux poids lourds locaux, et qui ont mené leur propre liste en 2001, l’ancien président du conseil général, André Lardeux, 64 ans, et Christian Gaudin, 60 ans. Tous les deux étaient partants pour se représenter en septembre 2011. La présence de Catherine Deroche colle parfaitement avec la constitution « chabadabada » des listes… De plus, le Maine-et-Loire va encore se jouer à la proportionnelle, car le département gagne un siège de sénateur, en passant de 3 à 4 représentants. N’oublions pas que ce département figure parmi les espoirs de la droite quand à la conquête du quatrième siège : si la droite part unie, elle a une chance de s’emparer de ce siège.

Etant donné qu’elle domine le conseil général et la majorité des communes. Après, c’est aussi stratégique d’avoir quelqu’un comme Catherine Deroche au Sénat : en septembre 2011, elle n’aura même pas un an de mandat et, malgré son expérience et sa présidence de l’association des maires, elle n’a pas le poids nécessaire pour tenter de se faire réélire en montant une liste dissidente. D’autres empêcheurs de tourner en rond pourraient être nommés préfets : Alain Vasselle ou Philippe Marini dans l’Oise, Laurent Béteille pour l’Essonne, Alain Gournac ou Dominique Braye dans les Yvelines, et enfin Christian Demuynck en Seine-Saint-Denis.

Yvan Stefanovitch
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Politique

Réactions à cet article179 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 08:07

    Anonyme-77656
    à vomir

    c'est une honte, c'est pire que sous l'ancien régime ! de plus ces gens nous font la morale, alors que de nombreux retraités crévent de faim et d'autres avec.



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 08:18

    Anonyme-77656
    à quand un printemps Français

    à quand un printemps Français pour balayer ces profiteurs du systeme;écoeurant!!



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 08:22

    Anonyme-77656
    Raoul

    comme le précédent commentaire A VOMIR, nous pouvons en déduire qu'il n'y a pas de crise en France...

    Vive 1789



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 08:32

    Anonyme-77656
    scandaleux

    alors qu'on refuse d'augmenter les fonctionnaires pour cause de restriction budgetaire et que ces préfet de droite et de gauche, moraliste a leurs heur



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 08:37

    Anonyme-77656
    scandaleux

    alors que l'on refuse une augmentation aux fonctionnaires, ces préfets de gauche et de droite cummular de fonction et surtout de rémunération sont la honte de notre société.



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 08:54

    Anonyme-77656
    plainte

    il faut déposer une plainte contre l'état pour détournement d'argent public et une autre contre x pour recel.

    Je doute que les partis politiques bien que se gargarisant d'être les garants du droit le fassent.

    La gamelle est trop bonne.

    Quant à toi pauvre peuple ne t'occupes pas de cela paie et tais toi



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 09:09

    Anonyme-77656
    oh,oh!

    Plus rien ne nous étonne, il faut leur tirer les doigts de pieds même Pendnat leur sommeil, à eux mais aussi à ceux qui le permettent......



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 09:15

    Anonyme-77656
    IGNOBLE LA DEMOCRATIE

    J'appel tous les FRANCAIS dignes de cette patrie à déposer plainte contre l'état de marionnettes . Et que par la faute des gouvernants de ce pays le chomage imposé par la faute des politiques ,que tous FRANCAIS n'ayant pas cotisés suite à la faute du chomage voulu que l'état s'engage à payer les retraites à plein taux pour tous ceux qui n'ont pas

    eu la chance d'avoir un travail .



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 09:23

    Anonyme-77656
    chasse

    l'état s'engage à payer les retraites à plein taux pour tous ceux qui n'ont pas

    eu la chance d'avoir un travail .



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 09:35

    Anonyme-77656
    de mieux en mieux

    prete a porter plainte.dites nous si un collectif s organise.arretons ses valseuses qui dansent avec l argent public alors que ce peuple s amaigrit financierement.heureusement qu il y a des journalistes pour denoncer ses voleurs en costumes!!c est a gerbé....



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 09:50

    Anonyme-77656
    Préfets Fantômes

    C'est tellement ignoble de voir un tel scandale face a de petites gens percevant 600a 900 euro de retraite mensuelle, qu j'en ai réellement la nausée...Il y a des controles pour ceux qui spolient les CAF et autres, pourquoi un président se fait complice de donner une fonction bidon a deux de ses amis? Qu'ils soient de gauche ou de droite, il faut qu'un chef d'état se décide a dire stop,les fausses retraites au détriments du peuple c'est stop.Là dés maintenant.L'état ne vous doit rien pas même un prévis on coupe cours et net...

    Qui osera le faire? Seul un chef d'état peut le faire aussi impopulaire que celà soit!!!!Mais qui osera venir les défendre? Trop c'est trop Monsieur Sarkosy....



    - Signaler un abus  
  • Par avenirsombre, le 5 mai à 09:52

    avenirsombre
    Scandale : Ils n’ont jamais été préfets, mais ils en touchent la

    C’est bien notre système à la dérive que les corporatismes et toute notre classe politique est bien responsable de cette dérive.

    Et après le politique pense à un vote obligatoire avec sanctions pour un citoyen qui refusera de voter…

    Si nous avons que 13% de gens qui votent (moins les moutons adhérents et sympathisants), c’est que le problème est grave.

    Le problème des emplois fantômes et des retraites toutes aussi fantômes il y en a en France 600000. Et pour certains il s’agit de milliers d’euros par mois sur le dos de la collectivité.

    Il n’est pas fait état ici des passe-droits ou des personnes dans divers services et payées en attente de l’attribution d’un poste et parfois plus d’un an.

    Voir des personnes qui rentrent dans des services à plus de trente ans et partent à 55 ans en retraite à taux plein soit 23 ans de cotisations. Et cerise sur le gâteau en bénéficiant des primes et frais mensuels bidons permettant de racheter les trimestres pour partir à taux plein.

    Ce sont des milliers et des milliers de personnes qui sont dans cette situation.

    Mon cas, je suis invalide à plus de 80% âgé de 60 ans début de mon travail à 14 ans (premier bulletin de salaire) et travail dans l’amiante et produits toxiques.

    Mais il m’est impossible de partir à la retraite pour invalidité et carrière longue, car les décrets d’applications ne sont toujours pas signés, selon certains services.

    Il faut dans notre démocratie française être dans une secte ou réseau ou parti pour obtenir un droit et non une faveur.



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 10:12

    Anonyme-77656
    RETRAITES

    Les politiques n'ont aucune moralité, ils ont oublié dans la réforme des retraites de plafonner et d'interdire les cumuls.

    On ne peut pas dire qu'ils aient beaucoup d'imagination.

    Quand on sait que 43 Milliards € sont versés par l'Etat au titre des pensions avec seulement 9 Milliards € de cotisations salariales. Cherchez l'erreur ou le trou de 34 Milliards €



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 10:36

    Anonyme-77656
    Et il y a fort a parier,

    Et il y a fort a parier, qu'il ne s'agit là, que de l'arbre qui cache la forêt !



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 11:18

    Anonyme-77656
    Garantie tous risques pour les courtisans

    Cette institution des préfets fantômes n’est en réalité qu’un des systèmes légaux de financement des deux grands partis politiques français, le PS et l’UMP


    Quand on vous dit que l'UMPS marche la main dans la main...

    Qu'il faut virer ces euro-mondialistes et voter pour des souverainistes qui donneront enfin la parole aux français !



    - Signaler un abus  
  • Par macha, le 5 mai à 11:18

    macha
    Il faudrait que cette honte

    Il faudrait que cette honte soit buzze aux JT , c est le seul moyen pour que tous les francais soient au courant et que l on puisse arreter cette gabegie, mais parions que ce sera silence complet , etant donne que droite et gauche reunis mangent au meme ratelier , c est ca la France UMPS.



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 11:28

    Anonyme-77656
    Vraiment social, enfin pour

    Vraiment social, enfin pour les coquins, pardon, les copains, le ps.



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 12:22

    Anonyme-77656
    pfff

    un mot : scandaleux !!!



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 12:47

    Anonyme-77656
    que fait l etat

    mais que font ils de tous ce fric a la fin de leur vie sa doit faire un sacre tas papa et maman mam on trouver ils achete du terrain honte a la france caviar



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 12:47

    Anonyme-77656
    "Liberté,Egalité,Fraternité" ?

    EMPLOIS FICTIFS au sommet de l'État

    Ce n'est pas la démocratie, c'est la monarchie.

    En 2012, les CITOYENS sont invités a élire un roi ou une reine, pourquoi faire?De nouveaux petits cadeaux et privilèges aux courtisans



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 13:54

    Anonyme-77656
    La révolution approche

    Plus ca avance, plus je pense, qu'ils veulent que le peuple se soulève et crame tout ... ca va vraiment finir par arriver, a droite, comme a gauche.



    - Signaler un abus  
  • Par guillame76, le 5 mai à 14:06

    guillame76
    et cela vous étonne??

    Je suis comme vous indigné, révolté, mais tt cela est ds la digne lignée des choses, et cela depuis qq décennies.

    Qui détient le pouvoir en FRANCE ? les Francs maçons et la "juiverie".!!! Notre "cher président", n'est que leur pantin, et on revient au copinnage, aux BLING BLING. Arrétons les rapports gauche/droite, cette époque est révolue.

    Aujourd'hui nous nous devons tous étre identitaires.

    c'est tout.



    - Signaler un abus  
  • Par guillame76, le 5 mai à 14:14

    guillame76
    oui, Charles M59

    Mais avant la révolution, il faut étre nombreux pour porter plainte, de quelle maniére? je ne suis pas juriste, mais si il faut se bouger, ne tkt pas nombre de personnes sont préts.



    - Signaler un abus  
  • Par trabucaire, le 5 mai à 14:37

    trabucaire
    Scandaleux!!!

    Rajouter quoi après toutes les réactions!!!Scandaleux pour ne pas dire plus.Ces gens là de gauche comme de droite n'ont aucune morale.Et die que Mitterrand est pour certains un ""culte""Pauvre France



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 14:56

    Anonyme-77656
    un scandale

    malheureusement dans la presse de masse on préfèrera parler de ce non-évènement à la FFF....



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 16:09

    Anonyme-77656
    scandale des faux préfets

    Ce n'est pas le PS; mais le PSG : Pourquoi Se Gêner ?



    - Signaler un abus  
  • Par John Doe, le 5 mai à 16:36

    John Doe
    En même temps, si j'étais à

    En même temps, si j'étais à leur place je ferais pareil Smile



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 17:47

    Anonyme-77656
    "Service Public"

    Ne me dite pas que vous pensiez que tout ces gens étaient rentrés en politique pour servir le peuple Français !!! Ils s'en foutent, et non sont là que pour faire un maximum de pognon !! Que vous êtes crédules chers amis....



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 19:19

    Anonyme-77656
    SARKOZY=CHIRAC=MITTERRAND

    Merci à France Soir de rappeler ce qu'il en était sous les 2 précédents présidents ; idem que ce que fait Sarkozy depuis 4 ans, c'est à dire récompenser tous ses amis, copains ...enfin tous ceux qui lui ont servi à quelque chose pour parvenir où il est, ceci avec l'argent des français. Sous Mitterrand on avait parlé de "népotisme", un clin d'oeil certain au surnom que lui avaient donné ses fidèles affidés : "tonton" . Ne pas oublier cela alors que les socialos s'apprêtent à encenser leur célèbre "défunt" à l'occasion du 10 mai.



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 19:31

    Anonyme-77656
    Outré !

    Je viens de découvrir cette information concernant les préfets "bidons" et je suis outré. Alors que le gouvernement a décidé, d'un côté, que les fonctionnaires d'Etat allaient devoir subir deux années blanches en matière de salaire ou de retraite, de l'autre, il favorise des retraites dorées à des personnes qui ne la méritent pas. Le Général, lui, avait mis un terme à cette injustice et il serait bon que les candidats à la présidence de la République pour 2012 s'engagent clairement sur ce point.



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 19:47

    Anonyme-77656
    FAUX PREFETS

    Il l'a dit ( COLUCHE ) un pour tous ,tous pourris .



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 21:59

    Anonyme-77656
    A vomir

    Il existe bien un état UMPPS.Et tous ces "médias" qui n'ont que de la bave haineuse en traitant la FN d"extrême droite"comment qualifient ils l'UMPPS. Ecoeurant ces "médias" tout comme les partis traditionnels .



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 5 mai à 22:25

    Anonyme-77656
    et ensuite...

    Qu'est ce que nous, simples citoyens pouvons faire ?

    Ce n'est pas moral mais...c'est légale....



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 mai à 00:04

    Anonyme-77656
    Rien de bon

    Dans ces "milieux", depuis De Gaulle.

    Mais le champion aura bien ete le polygame de Jarnac.

    qui a assure son"reigne" et "apres reigne" sur ces

    pratiques ignobles...



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 mai à 00:10

    Anonyme-77656
    Ils sont là pour se gaver

    Ils font de la politique pour se gaver. Voilà leur vraie motivation; le reste n'est que de la poudre aux yeux.


    La France a bien besoin d'une vraie remise en ordre, et cela ne viendra pas de cette nomenklatura de profiteurs.


    Que pouvons-nous faire ? Faire circuler cet article pour briser le mur du silence. Et refuser de voter pour ces gens, et pour leur parti. Rien d'autre.



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 mai à 10:52

    Anonyme-77656
    QU'ATTENDONS-NOUS ...

    ... POUR DESCENDRE DANS LA RUE ET EXIGER QUE TOUT CELA SOIT REVU, ET VITE FAIT, A LA BAISSE. Que ces salaires - émoluments - astronomiques qui sont une véritable provocation soient ramenés à des proportions acceptables ? J'avais lu un article sur le fonctionnement (au Danemark, je crois OU DANS UN PAYS DU NORD) : les ministres et autres ont des salaires proches de ceux de leurs concitoyens ; quand ils se déplacent, c'est à leur frais ; ils prennent bus, métro, s'ils veulent un taxi, ils se le paient ...ils n'ont aucun privilège lié à leur fonction : QU'ATTENDONS-NOUS POUR REAGIR ?



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 mai à 11:18

    Anonyme-77656
    LA SOLUTION

    Il faut diffuser l'info le plus largement possible, afin d'obliger les "journaleux" a faire leur boulot, ce scandale devrait faire la une de tous les JT, les gros titres de la presse écrite. quand à nous, relayons ça sur internet, et normalement le reste devrait suivre, un grand merci à FRANCE SOIR !



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 mai à 14:57

    Anonyme-77656
    Taiaut... Taiaut...

    Je m'interroge??? Non pas sur cette injustice flagrante qui ne date pas d'aujourd'hui - loin s'en faut - Mais sur la sortie de cette information en période pré électorale (comme par hasard). Pourquoi ne pas avoir fait paraître cet article au moment des grandes manifestations qui ont marqué la loi sur la réforme des retraites. Cela aurait sans doute été plus utile en appui de ces manifestations pour tenter d'infléchir la loi et y introduire des amendements sur le cumuls des retraires "politiques". Surtout si ce type d'information avait été relayée à l'époque par l'ensemble des médias... Faut-il hurler avec les loups : scandale scandale ...ou agir quand il est temps dans la sérénité et avec efficacité pour faire réellement bouger les choses? Je m'interroge... populisme, manipulation...pour encourager l'abstention ou les votes extêmes, incitation à des promesses électorales sans lendemain...



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 mai à 23:35

    Anonyme-77656
    début du règne

    Nous avons décapité un roi, mais surtout pour mieux.... régner !!



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 7 mai à 19:11

    Anonyme-77656
    quelle honte

    encore une affaire de travail fictif.et retraite assuree.tout comme les presidents et ex ministres qui percoivent leur salaire alors qu.ils ne sont plus en fonction.ca devait etre revu et corrige.voila ou va l.argent de nos impots !



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 mai à 14:01

    Anonyme-77656
    Le pire

    C'est que l'on veut se poser en donneur de leçons au moyen orient



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 mai à 15:31

    Anonyme-77656
    les pourris

    Tous pourris la droite, la gauche, le centre .On les mets dans un sac, on remue soigneusement et il en ressort un paquet de merde.

    La CRAM de Montargis refuse de me régler ma retraite complémentaire de 156 ,00 euros.

    J'ai commencé à travailler à -



    - Signaler un abus  
  • Par la vache, le 8 mai à 17:38

    la vache
    parfait

    Très bien, les médias, continuez comme ça.



    - Signaler un abus  
  • Par la vache, le 8 mai à 17:43

    la vache
    pour isa

    N'importe quel procureur peut enregistrer votre plainte, il y en a déjà dans divers tribunaux, que les magistrats se débrouillent. Attention aux représailles. Il y a une association SOS justice qui s'en occupe je crois et les associations contre la corruption via internet.



    - Signaler un abus  
  • Par Jacko34hlt, le 8 mai à 18:56

    Jacko34hlt
    Ils ont tous raison

    Pourquoi se priver on vote pour eux ! ... et on est content ! Ils sont tous formater par le même logiciel et ils ne font donc que du copier/coller !



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 mai à 18:57

    Anonyme-77656
    Vive la crise

    Vive la crise



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 mai à 22:24

    Anonyme-77656
    la faute à qui?;

    si divers gouvernements depuis toujours et de toutes nations ont été élus,c'est tout de meme par le peuple,alors,monde stupide,arrete de voter pour ces coyotes;ne pas voter,c'est laisser le pouvoir aux coyotes,voter blanc,ça,c'est faire avancer l'égalité pour le monde!imaginés,un soir de résultat d'élections présidentielles,ce chiffre:machin-machin 5% et vote blanc 95%!!! alors là m'sieurs dames,vous serez crédules.mais tant que vous vivrez,sans regarder la vrai vie en face,vous n'avez aucun droit de vous plaindre!



    - Signaler un abus  
  • Par northman, le 8 mai à 22:55

    northman
    Honte à eux

    Vous êtes écœurés par ces pratiques, faites comme moi, envoyez un mail à ces pseudos préfets leur demandant de rendre ces sommes percues sans aucun droit. Des milliers de mails les feront réagir.



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 8 mai à 23:09

    Anonyme-77656
    Maintenant je comprends

    Maintenant je comprends pourquoi Mitterrand a rangé la guillotine: par prudence...



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 9 mai à 00:51

    Anonyme-77656
    Iln'y a pas qu'eux!

    Je vous invite à compléter vos investigations, en enquêtant par exemple sur les conseillers généraux des établissements de santé.

    Petit passage pour accéder à une grille indiciaire ++, pour certains, pas de job identifié, et le tout à la discrétion de la maison.

    ça vaut le déplacement.



    - Signaler un abus  
Publié : 05/05/11 - 06h58
Mis à jour : 05/05/11 - 07h00
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      403560 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      391630 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      238620 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 23:39

      186340 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur