Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Jeudi 23 octobre, 11:21
Accueil > Actualité > Santé > Diable de Tasmanie : À cause d'un cancer, il pourrait disparaître

Diable de Tasmanie : À cause d'un cancer, il pourrait disparaître

Protection des animaux


Le diable de Tasmanie est victime d'un cancer contagieux et incurable qui décime l'espèce. Avant son extinction, jugée inéluctable, des Australiens ont créé un refuge où se reproduisent des spécimens sains.

Le diable de Tasmanie est un petit marsupial carnivore
Le diable de Tasmanie est un petit marsupial carnivore AFP/Torsten Blackwood

L'espèce est menacée d'extinction. Le diable de Tasmanie est amené à disparaître complétement de la planète d'ici cinq ans. En cause : un cancer contagieux et incurable qui ne lui laisse aucune chance de survie.  

Ultime espoir avant l'extinction totale de ce petit marsupial nocture et carnivore : un refuge créé en Australie afin de donner une chance à des spécimens sains de se reproduire. Sur le flanc des collines de Barrington Tops, au nord de Sydney, des scientifiques élèvent des individus mâles et femelles qui repeupleront un jour l'île du sud-est de l'Australie dont ils portent le nom.

Cancer de la face

Le cancer de la face dont ils sont victimes entraîne la mort en trois à six mois. La contagion se fait par morsures, lorsque les diables se battent pour défendre leur nourriture ou leur territoire. « Ses chances de survie semblent aujourd'hui minces. La maladie a été découverte en 1996 : 15 ans plus tard, la population a diminué de 91% », s'alarme l'écologiste Tim Faulkner, de l'Australian Reptile Park.

Pour l'heure, « il n'y aucun espoir de traitement, aucun espoir de vaccin et aucun espoir d'un ralentissement de la contagion », déplore-t-il.

Au maximum 30.000 spécimens

Cet animal, classé comme nuisible quand il proliférait, est désormais une espèce en danger de mort dont la population est estimée à quelques milliers, jusqu'à 20 ou 30.000. Le diable, baptisé ainsi par les colons britanniques qui s'effrayaient de ses cris impressionnants, n'a pas toujours été l'emblème de la seule Tasmanie. Il hantait jusqu'au 17ème siècle des régions entières d'Australie.

Son confinement sur l'île a érodé sa diversité génétique et donc son système immunitaire, le rendant vulnérable aux maladies : leurs anticorps sont incapables de reconnaître les cellules cancéreuses, observe la généticienne Kathy Belov.

Espoir infime de trouver un traitement

Son équipe de l'université de Sydney étudie la tumeur afin de trouver un vaccin ou un traitement.  Mais cet espoir est infime. Les scientifiques parient davantage sur la constitution d'une banque génétique et l'élevage des diables. « En l'espace de 30 ans et de quelques générations, nous espérons disposer de diables susceptibles d'être relâchés dans la nature et capables de chasser et de se débrouiller », explique-t-elle. Un tel dispositif pourrait également être mis en oeuvre pour la sauvegarde des koalas.

Actu France-Soir (Avec AFP)

Réactions à cet article6 commentaires

  • Par BRZmabro, le 22 mai à 12:08

    BRZmabro
    Une fois de plus nous allons

    Une fois de plus nous allons assister à l'extinction d'une espèce animale. C'est  à espérer que cette maladie "contagieuse "pour le Diable de Tasmanie ne le soit pas pour l'homme. Cette maladie découverte en 1996 , d'où vient elle ? Il faudrait que les scientifiques fassent des recherches plus pertinantes  sur ces cellules cancéreuses



    - Signaler un abus  
  • Par Bluesun, le 22 mai à 14:57

    Bluesun
    Un bon petit diable

    Ce diable là, il faut à tout prix le sauver....


    Au lieu de chercher, l'immortalité dans le café, ou la perte de nos neurones dans le chewing gum, les américains devraient perdre leur temps à chercher comment sauver les espèces animales menacées...



    - Signaler un abus  
  • Par rafale, le 22 mai à 16:14

    rafale
    si le diable de tasmanie

    si le diable de tasmanie disparait donc il n'yaura plus de @hub sur le forum de fs 



    - Signaler un abus  
  • Par Procuranté, le 22 mai à 17:42

    Procuranté
    Laissons faire

    La nature a ses règles, inutile d'aller à l'encintre de certaines situations.



    - Signaler un abus  
  • Par fred201080, le 22 mai à 19:52

    fred201080
    finalement

    TAZ sera le dernier representant de cette espece, c est triste



    - Signaler un abus  
  • Par pasloi, le 22 mai à 23:15

    pasloi
    Fan ?! . . . Non ! . . .

    Je vous parie que d'ici peu de temps il va y a avoir des gens dans la rue qui feront la quête pour sauver ce sarcophile dont tout monde s'en contrefiche, à part eux, et évidemment les fans de TAZ ! . . .



    - Signaler un abus  
Publié : 22/05/12 - 08h45
Mis à jour : 25/05/12 - 13h28
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      403640 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      391690 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      238710 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 23:39

      186380 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur