Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Samedi 01 novembre, 08:33
Accueil > Actualité > Santé > Prothèses auditives : Un marché en or !

Prothèses auditives : Un marché en or !

Santé


L'arrivée du célèbre opticien Alain Afflelou dans la vente des prothèses auditives pourrait bouleverser un marché jusque-là dominé par un monopole et une pratique de prix prohibitifs.

6,5 millions de Français souffrent de problèmes auditifs, notamment chez les personnes âgées
6,5 millions de Français souffrent de problèmes auditifs, notamment chez les personnes âgées SIPA

C'est un petit séisme dans le monde protégé des audioprothésistes. Alain Afflelou, le président du conseil de surveillance du groupe d'opticiens du même nom, ouvre lundi matin à Paris sa première boutique de vente de prothèses auditives. La raison : l'audition est un marché juteux, qui devrait exploser dans les années à venir avec le vieillissement des papy-boomers. Et quand on sait qu'un équipement coûte entre 1.500 et 2.000 € par oreille, on comprend mieux que le secteur attise les convoitises. Le problème : les prix pratiqués restent opaques et peuvent passer du simple au double selon l'enseigne.

Des tarifs prohibitifs

Pour bien entendre, il faut mettre la main au porte-monnaie. Et cela revient très cher ! Sur les 6,5 millions de Français qui souffrent de troubles auditifs, seuls 30 % sont équipés. Et pour cause : pour appareiller ses deux oreilles, il faut débourser entre 3.000 et 4.000 € en moyenne. Après le remboursement de la Sécurité sociale et de la complémentaire, le client paie de sa poche 70 % du prix en moyenne. « Ce n'est pas normal, surtout lorsqu'on sait qu'un appareil vaut environ 400 € à sa sortie d'usine, grince Jacques Schlosser, le président de l'association Surdi13. Le client paie le service après-vente, dont il n'est même pas sûr d'avoir besoin. » Concrètement, sur un appareil facturé 1.500 €, 1.100 € sont alloués aux réglages initiaux puis aux adaptations annuelles. Mais pour les associations de malentendants, ces prestations sont critiquables. « Ce n'est pas normal, reprend Jacques Schlosser. Les gens devraient être libres de prendre quelqu'un d'autre pour la maintenance. Là, ils achètent des prestations fictives. La plupart du temps, les professionnels estiment qu'un seul rendez-vous par an est nécessaire alors que les clients paient, sans le savoir, pour deux remises à niveau. »

Le monopole des professionnels

Seul espoir pour les associations : l'arrivée d'une concurrence massive. Ces dernières années, certaines enseignes se sont lancées dans la course, pensant révolutionner le secteur en proposant des prix cassés. La plupart se sont cassé les dents. « On y a cru lorsque Ecoute ! Ecoute ! s'est lancé sur le marché, admet Jacques Schlosser. Et puis, finalement, il ne s'est pas passé grand-chose. » Idem avec certaines enseignes d'optique, comme Optique 2000 ou Optical Center, qui ont investi ce marché de niche récemment. « Le problème, c'est qu'ils n'arrivent pas à recruter d'audioprothésistes, obligatoires dans les magasins, constate Marianne Binst, la présidente de Santéclair, une plate-forme santé commune à plusieurs assureurs et mutuelles. Chez Optical Center par exemple, de nombreux corners audio ne peuvent pas fonctionner, faute d'audioprothésistes pour renseigner les clients. » Aujourd'hui, beaucoup pointent du doigt le Syndicat des audioprothésistes qui, pour maximiser les revenus de la profession, freinerait le nombre de diplômés potentiels. Seule tentative qui fait l'unanimité chez les associations : celle du réseau Santéclair, qui réunit 350 audioprothésistes, et qui s'engage à proposer des prix entre 40 et 50 % moins chers que ceux du marché.

Un secteur inaudible pour les clients

Si la démarche de Santéclair a généré une petite révolution sur le marché, pas sûr qu'elle parvienne à débloquer la situation. Alain Afflelou, qui se lance dans la vente de prothèses auditives, assure en effet qu'il ne compte pas casser les prix et être « un discounter ». « C'est un marché juteux : tout le monde a donc envie de se lancer, assure Jacques Schlosser. Et, avec une dizaine de marques et environ 400 appareils sur le marché, on a bien du mal à s'y retrouver. » C'est là tout le problème des clients, souvent âgés, incapables de comparer les prix et déstabilisés par un jargon médical ultraspécialisé. Face à un professionnel mi-médecin mi-vendeur, difficile d'être sûr du matériel acheté à prix fort. « Il existe tellement d'appareils que l'on se sent désemparé, glisse Jacques Schlosser. L'audioprothésiste est souvent tout puissant. » 

Aurélie Lebelle
C'est sur France Soir !

Plus d'articles Santé

Réactions à cet article10 commentaires

  • Par Anonyme-77656, le 6 avr à 13:04

    Anonyme-77656
    "juteux"

    Audioprothésiste diplômée depuis 1979,mes diverses expériences (débutante employée,à mon compte ensuite,dernièrement salariée du 1er groupe français,me permettent en toutes connaissances de contester l'analyse de ma profession.


    En effet,Monsieur Schlosser devrait se lancer le défi de: créer,maintenir et développer,un centre d'appareillage.

    Nous,audioprothésistes dépendont de la chambre de commerce,de l'artisanat,des facultés de médecine et/ou pharmacie,donc commerciaux et para-médicaux,responsables vis à vis de la CPAM.

    Pour toute installation,un très strict contrôle des normes est effectué:le volume de la cabine,son niveau d'insonorisation,le matériel minimum obligatoire (coût estimé entre 20 et 30 000€) de l



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 avr à 13:12

    Anonyme-77656
    juteux

    La location d'un local avec:une salle d'accueil et de réception,une cabine d'appareillage,varie selon la région et le lieu d'implantation et a un coût qui peut être très élevé.

    L'emploi d'une secrétaire,ou mieux,d'une assistante,formée à l'aide du malentendant au sein de l'entreprise suite au prochain envoi



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 avr à 13:12

    Anonyme-77656
    juteux

    La location d'un local avec:une salle d'accueil et de réception,une cabine d'appareillage,varie selon la région et le lieu d'implantation et a un coût qui peut être très élevé.

    L'emploi d'une secrétaire,ou mieux,d'une assistante,formée à l'aide du malentendant au sein de l'entreprise suite au prochain envoi



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 avr à 13:25

    Anonyme-77656
    juteux

    L'audioprothésiste diplômé qui va accompagner le malentendant,tout au long de la vie de ses appareils,de l'éventuelle dégradation de ceux-ci,de son acuité auditive,les contrôles,nettoyages,le suivi

    Les frais inhérents au local:en plus du loyer:EDF,EAU,tél,internet (réseau d'un centre à l'autre),plates-formes techniques,formations permanentes,font qu'un appareil sorti de l'usine à 400€,vaut beaucoup plus cher!



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 avr à 13:34

    Anonyme-77656
    juteux

    Dernier point:acheter au - cher et choisir ailleurs pour la maintenance!La question a été soulevée:comment facturer les prestations indépendantes du prix d'achat?Ce sera un laisser-aller des patients ds leurs contrôles.4 RV par an fixés du dernier et + si nécessaire.Telle est ma vue,ceci,inclus dans le prix.A bon entendeur,salut.Respectueusement et merci de votre réponse Carole CHESNEAU



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 avr à 18:09

    Anonyme-77656
    juteux

    après les 3 paires de lunettes à Noel !! (ils le peuvent bien vu leprix de revient) !!

    ce n'est pas des cadeaux ! quant aux proth oreilles alors là ! c'est très folklo car ce sont eux qui font aussi la détection !! alors ils profitent !



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 6 avr à 22:57

    Anonyme-77656
    Cher ? Leclerc et la Mutuelle de Reins ne s'en sortent pas !

    Trop Cher, trop de marge !


    C'est peut vrai pour les simples d'esprit qui ne savent pas compter et lire les rapports du BODAC Bulletin Officiel de la Conso sur le sujet : http://www.dgccrf.bercy.gouv.fr/fonds_documentaire/dgccrf/boccrf/00_03/a0030013.htm Un appareillage d'adulte dure en moyenne 20 heures avec ses consultations de suivi payées d'avance par le patient. Même en retirant les 400 € de Mr SCHLOSSER devenant 800 € pour une marge normale de fonctionnement d'un local commercial, il ne reste que 300 € pour les honoraires de l'audio soit 15 € de l'heure ! LECLERC Audio n'a pas réussi à faire baisser les prix et la Mutuelle de Reims s'est vu obligée de fermer son centre d'appareillage. Alors ....



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 11 avr à 12:40

    Anonyme-77656
    Tissu de malhonnêteté

    Cet article est malhonnête... On prend des chiffres et on les mélange ! D'où sortent les 1100 euros alloués aux réglages initiaux? pour un appareil vendu 1500 euros, le prix d'achat est largement supérieur à 400 euros. Je suppose que le calcul simpliste a été : 1500 - 400 = 1100. Qui a écrit cet article? Aurélie Lebelle : avant d'insulter une profession, il faudrait peut-être montrer un peu plus de professionnalisme, et prendre des cours de comptabilité.

    1 - le prix d'achat des appareils vendus 1500 euros dépasse les 400 euros

    2 - le montant alloué aux réglages et au suivi varie en fonction des audioprothésistes entre 300 et 500 euros, mais n'est certainement pas de 1100 euros

    3 - Santé Clair qui propose des prix 40 à 50 % moins cher ????? j'aimerais voir cela. Personnellement si je baisse mes prix de 50 % je n'ai plus du tout de marge, je ne gagne pas d'argent.

    Un bel article d'amateur, bourré de mensonges et d'à peu près...



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 13 mai à 14:23

    Anonyme-77656
    audioprothèses

    Apparemment seuls les professionnels se passionnent pour ce sujet...

    Les consommateurs eux, doivent être effondrés par les prix pratiqués par ces mêmes professionnels qui s'offusquent de cet article !



    - Signaler un abus  
  • Par Anonyme-77656, le 30 Jan à 20:25

    Anonyme-77656
    Mme

    Consommatrice depuis plus de 5 ans je constat que c'est bien vrai, j'ai eu que une visite 'gratuite' par an et puis plus rien du tout ! Qui croire quand vous disputer entre vous ! La probleme est bien réelle, ne pas bien entendre pourrit la vie et pour rectifier ce probleme la porte feuille doit etre extra bien remplit. Comment faire quand le retraite est aux minimum et le soucis 1° est un toit ? J'espere vivement que Afflelou peut faire quelque chose ! Dégoutter de tout !



    - Signaler un abus  
Publié : 04/04/11 - 05h53
Mis à jour : 04/04/11 - 06h00
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 18:55

      403640 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 16:29

      391690 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 20:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 16:21

      238720 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 22:39

      186380 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur