Résultats Présidentielle 2012

» S'identifier
Mardi 23 septembre, 14:20
Accueil > Actualité > Science/Ecologie > Cloner un mammouth ? Sud-Coréens et Russes sur la piste

Cloner un mammouth ? Sud-Coréens et Russes sur la piste

Science/Ecologie


Des scientifiques russes et sud-coréens ont signé un accord pour mener ensemble des recherches destinées à faire revivre un mammouth. Ils comptent utiliser la technique du clonage.

Sculptures géantes de mammouths en bronze, en Sibérie
Sculptures géantes de mammouths en bronze, en Sibérie AFP/NATALIA KOLESNIKOVA

Ils rêvent de créer un mammouth. Des scientifiques russes et sud-coréens ont décidé d'allier leurs connaissances pour redonner vie à cette espèce disparue de la Terre voilà quelque 10.000 ans. 

Dans l'espoir de réaliser un tel exploit, un accord à été signé mardi entre Vasily Vasiliev, vice-recteur de l'Université fédérale du nord-est de la République de Sakha (Sibérie) et le pionnier controversé du clonage Hwang Woo-Suk, de la Fondation pour la recherche en biotechnologie Sooam (Corée du Sud). 

Le Sud-Coréen Hwang Woo-Suk avait prétendu avoir réalisé deux « premières mondiales » en 2004 et 2005. Il avait annoncé avoir extrait une lignée de cellules souches d'embryons humains obtenus par clonage en 2004, puis onze lignées en 2005.

Ces avancées majeures devaient permettre l'implantation d'organes sans rejet par l'organisme. Mais des spécialistes avaient rapidement établi que le chercheur avait présenté de faux résultats. Il aurait en effet obtenu accidentellement ces cellules par parthénogenèse (multiplication des cellule à partir d'un gamète femelle non fécondé) et non par clonage. Pour autant, Hwang est bel et bien l'auteur reconnu du premier chien cloné, baptisé Snuppy, en 2005.

Embryons pourvus d'un ADN de mammouth

Les scientifiques veulent maintenant s'attaquer à un mammouth. Pour cloner cet herbivore laineux, ils vont exploiter des restes retrouvés dans le pergélisol (permafrost : sous sol gelé en permanence ) sibérien. La Fondation Sooam va s'atteler à la tâche dès cette année, si les Russes parviennent à envoyer des bouts du mammouth. L'Institut du génome à Pékin et une équipe japonaise sont également partie prenante dans ce projet de clonage.

« En premier, et c'est le plus dur, nous devons restaurer des cellules de mammouth », a expliqué à l'AFP Hwang In-Sung, un autre chercheur de Sooam. Les scientifiques vont tenter d'isoler des tissus bien conservés, dotés de gènes en bon état. Pour produire des embryons pourvus d'un ADN de mammouth, ils devront transférer le noyau (qui contient le génome complet de l'individu) de cellules somatiques du mammouth dans des ovules non-fécondés et énucléés d'un éléphant. Ces embryons devront ensuite être placés dans l'utérus d'une éléphante.

Sooam utilisera un éléphant d'Asie pour le transfert des cellules somatiques ( cellules animales non sexuelles). Cette opération de clonage sera « très difficile » mais « possible », a ajouté le scientifique. Hwang Woo-Suk avait révélé en octobre avoir cloné huit coyotes, dont le premier était né en juin.

 

Actu France-Soir

Plus d'articles Science/Ecologie

Réactions à cet article5 commentaires

  • Par nellyolson, le 14 mar à 11:04

    nellyolson
    les embryons serontn

    les embryons serontn implantés dans l'utérus d'une éléphante et bien bon courage lorsqu'on imagine la taille d'un bébé mamouth et d'un bébé éléphant la pauvre éléphante va devoir s'accrocher pour mettre bas si l'experience fonctionne,



    - Signaler un abus  
  • Par bidule 1er, le 14 mar à 12:04

    bidule 1er
    autres choses?

    la russie n'a pas autres choses à faire et les coréens non plus, le peuple souffre chez eux  l'argent pourrait ètre utilisé à d'autres fins?



    - Signaler un abus  
  • Par Henri Canne, le 14 mar à 12:55

    Henri Canne
    cloner un mammouth

    Nous avons déjà cloné des éléphants au PS. Et vous voulez que l'on clone notre mammouth. Pour quoi faire ? Allègre réagis !



    - Signaler un abus  
  • Par BRZmabro, le 14 mar à 15:33

    BRZmabro
    Si ce clonage

    fonctionne et que ce futur mamouth grandit normalement dans l'utérus de cette Dame éléphant, il naîtra tout simplement par césarienne comme tous les bébés animaux et leur maman qui peuvent souffrir lors de la parturition. Il en est de même  pour nos bébés et leur maman



    - Signaler un abus  
  • Par charles bronson, le 14 mar à 20:54

    charles bronson
    Cette mère éléphante

    Cette mère éléphante risque de se retrouver avec un cul comme une porte de grange.



    - Signaler un abus  
Publié : 14/03/12 - 10h12
Mis à jour : 14/03/12 - 10h12
  • Texte plus grand
  • Texte plus petit

SUIVEZ FRANCE SOIR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


FranceSoir l'e-mag en PDF
FranceSoir l’e-mag a 1 an
N° anniversaire gratuit à découvrir en PDF
Télécharger

France-Soir sur Facebook

Plus d’articles


Dernières vidéos

Audiences TV : Taxi est loin devant

» Voir toutes les vidéos

Les derniers commentaires

    Les membres les plus actifs

    • nellyolson nellyolson, le 21 sep à 19:55

      403560 points
      3716 commentaires

      En savoir plus sur nellyolson


    • HeyBaal HeyBaal, le 26 jui à 17:29

      391630 points
      5570 commentaires

      En savoir plus sur HeyBaal


    • pasloi pasloi, le 3 mai à 21:48

      254340 points
      2433 commentaires

      En savoir plus sur pasloi


    • Bluesun Bluesun, le 26 jui à 17:21

      238620 points
      2987 commentaires

      En savoir plus sur Bluesun


    • rafale rafale, le 25 jui à 23:39

      186340 points
      1063 commentaires

      En savoir plus sur rafale


    Quiz

    Testez vos connaissances

    Quiz Info : Insolites, Retraite, Football et Hollande


    Actu du jour en image

    Horoscope Quotidien 2012

    Minute Trente de Montvalon

    TV Tout sur Secret Stroy 6

    Faits Divers Les maisons de l'horreur