Ant Financial, bras de paiement en ligne d'Alibaba, lève 14 milliards de dollars

Ant Financial, bras de paiement en ligne d'Alibaba, lève 14 milliards de dollars

Publié le :

Vendredi 08 Juin 2018 - 05:55

Mise à jour :

Vendredi 08 Juin 2018 - 08:24
© - / AFP/Archives
PARTAGER :

Par AFP - Pékin

-A +A

Ant Financial, qui administre la plus grande plateforme chinoise de paiements électroniques, a annoncé vendredi avoir levé 14 milliards de dollars, alors que s'avivent les spéculations sur une éventuelle introduction boursière de cette filiale du géant du commerce en ligne Alibaba.

Ant Financial a précisé dans un communiqué avoir levé des capitaux totalisant environ 14 milliards de dollars, via deux tranches libellées en yuans et en dollars, auprès de ses actionnaires chinois actuels et d'investisseurs internationaux.

L'agence Bloomberg avait évoqué en mai une levée de fonds initiale de 10 milliards de dollars, ce qui selon ses estimations valoriserait la société à 150 milliards de dollars, en faisant la principale firme "fin-tech" du globe.

Ant Financial, qui administre l'application Alipay, leader sur le vaste marché chinois du paiement mobile, a précisé que les fonds seraient "utilisés pour accélérer ses projets d'internationalisation et investir dans le développement technologique".

L'objectif est de "renforcer (sa) capacité à proposer des services financiers inclusifs" aux consommateurs et entreprises.

Alipay a largement contribué à l'explosion du paiement en ligne dans la vie quotidienne des Chinois: ce mode de règlement, qui permet de payer via un code-barre sur son smartphone, est disponible sur nombre d'applications (livraison de repas, e-commerce, réservations d'hôtels...) et dans la quasi-totalité des restaurants, commerces, échoppes et marchés du pays.

Alipay est, surtout, le mode de règlement privilégié sur les plateformes de vente du numéro un chinois du commerce en ligne Alibaba.

Après avoir été lancé par Alibaba en 2004, Alipay avait été scindé en 2011 puis avait donné naissance à Ant Financial, mais cette entité reste étroitement contrôlée par l'emblématique fondateur du groupe, Jack Ma. Ant Financial était intrinsèquement liée à Alibaba par un accord de reversement d'une grande partie de ses bénéfices.

Une situation clarifiée en février, lorsqu'Alibaba avait dévoilé son intention d'acquérir une participation de 33% dans Ant Financial... renforçant les spéculations sur une possible introduction en Bourse de la société financière, une opération potentiellement colossale mais pour laquelle aucun calendrier n'a été rendu public.

Ant Financial fait face à une concurrence acérée de l'application de paiement électronique de WeChat, la messagerie multifonctions du géant de l'internet Tencent.

Mais Ant, de concert avec Alibaba, se développe également en Chine dans la banque en ligne (produits de placement, prêts), en dépit d'un durcissement réglementaire sur la finance internet, proposant notamment des microcrédits aux petites entreprises.

A l'international, il s'est associé à des partenaires locaux en Asie du Sud-est ou en Inde, tandis qu'Alipay est accepté par certains grands magasins en Europe, soucieux de séduire les touristes chinois. Ant Financial revendique 870 millions d'usagers actifs annuels dans le monde, dont l'essentiel en Chine.

Ont participé à cette nouvelle levée de capitaux le fonds souverain singapourien Temasek, un fonds de pension canadien et diverses sociétés d'investissement comme l'américain Carlyle Group.

Ant Financial, filiale du géant du commerce en ligne Alibaba, administre la plus grande plateforme chinoise de paiements électroniques 

Commentaires

-