Boulanger autorisé à racheter deux magasins Darty

Boulanger autorisé à racheter deux magasins Darty

Publié le :

Lundi 06 Août 2018 - 11:55

Mise à jour :

Lundi 06 Août 2018 - 12:06
©DR
PARTAGER :

Par AFP - Paris

-A +A

L'Autorité de la concurrence a annoncé lundi avoir autorisé le rachat de deux magasins Darty parisiens par son concurrent Boulanger, dix jours après avoir sanctionné le groupe Fnac Darty pour non-respect de ses engagements dans le cadre du rapprochement des deux enseignes.

Ces deux magasins, Darty Passy et Darty Montmartre, avaient fait l'objet d'une "injonction de cession" le 27 juillet, a rappelé le régulateur dans un communiqué lundi.

Ce dernier avait en outre infligé une amende de 20 millions d'euros à Fnac Darty, pour ne pas avoir vendu dans les délais impartis, trois des six magasins qu'il se devait de céder pour garantir un maintien de la concurrence dans certaines zones.

Pour l'Autorité, le rachat de ces deux magasins par Boulanger ne soulève pas de problème de concurrence et peut donc être autorisé.

Car malgré la présence d'un point de vente Boulanger dans chacune de ces zones, "les parts de marché de la nouvelle entité demeurent limitées et très inférieures à celles détenues par le groupe Fnac Darty dans les mêmes zones".

Comme Fnac Darty, l'enseigne Boulanger est active dans le commerce de détail de produits électrodomestiques: TV, hifi, électroménager, matériel informatique et électronique.

Le rachat de Darty mi avril 2016 pour 1,1 milliard d'euros par la Fnac - au terme d'une bataille homérique avec Conforama - avait permis à l'"agitateur culturel" d'acquérir des avantages concurrentiels face à des géants du net comme Amazon ou CDiscount, dans un marché de l'électrodomestique très disputé et en phase de reprise.

Trois mois plus tard, le régulateur avait donné son feu vert, ouvrant la voie au mariage des deux enseignes qui réalisent ensemble près de 7,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel.

Mais il avait assorti cette autorisation d'une condition: la cession avant le 1er août 2017, de six magasins à Paris et en région parisienne, dont Darty Wagram, Darty Italie 2 et Darty Vélizy, qui ont été vendus dans les délais impartis.

En revanche, Fnac Beaugrenelle, Darty Belleville et Darty Saint-Ouen ne l'ont pas été, ce qui a entraîné l'amende de 20 millions d'euros. Les deux magasins vendus à Boulanger se substituent à ces trois qui n'avaient pas été cédés à temps.

Municipale 2014


Commentaires

-