Jakarta inaugure sa première ligne de métro dans l'enthousiasme

Jakarta inaugure sa première ligne de métro dans l'enthousiasme

Publié le :

Dimanche 24 Mars 2019 - 06:01

Mise à jour :

Dimanche 24 Mars 2019 - 10:48
© BAY ISMOYO / AFP
PARTAGER :

Par AFP - Jakarta

-A +A

Jakarta a inauguré dimanche la première ligne de son métro, un projet de 1,1 milliard de dollars très attendu par les habitants de la capitale indonésienne qui est l'une des villes les plus embouteillées au monde.

Jakarta, dont la conurbation compte 30 millions d'habitants, était jusque là la plus grande ville au monde sans métro.

Le président indonésien Joko Widodo et les officiels ont été rejoints par une foule immense pour la cérémonie qui signe la mise en route de la ligne de 16 kilomètres.

"Si nous avons un système de transport intégré, les gens pourront plus facilement aller d'un endroit à l'autre, nous espérons qu'ils abandonneront leur voiture ou leur moto parce que ce sera plus facile de se déplacer et plus confortable de prendre le MRT" (Mass Rapid Transit), a souligné le président devant des journalistes.

Des dizaines de milliers d'habitants se sont précipités dimanche pour essayer le métro pour la première fois et prenaient des selfies à qui mieux mieux.

"Je suis tellement contente, parce d'habitude on ne voit le métro que dans d'autres pays, mais à présent nous ne devrons plus aller à l'étranger pour prendre le MRT", a indiqué à l'AFP Mutia Fitrianti, une employée de bureau.

"Et j'espère que ça va contribuer à réduire les embouteillages", a-t-elle ajouté.

La mise en service de la première ligne du MRT de Jakarta, une liaison ferrée souterraine et aérienne, est l'espoir d'une vie plus normale pour nombre d'habitants contraints par les prix de l'immobilier à vivre loin de leur travail et passer plusieurs heures par jour dans les bouchons.

La ligne relie Hotel Indonesia, au coeur de la capitale, au sud de la ville. Le projet devait initialement ouvrir avant les Jeux asiatiques de 2018, mais il a pris du retard et mis près de six ans à voir le jour.

Le projet a été financé par un prêt de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA).

"Nous pensons que le MRT de Jakarta est le projet du siècle pour nous", a déclaré le vice-président de l'agence, Tanaka Yasushi, à des journalistes.

Le trajet sur l'ensemble de la ligne devrait prendre une trentaine de minutes, contre deux heures en voiture. Et la première semaine d'opération sera gratuite pour les usagers.

Si les autorités s'attendent à quelque 130.000 passagers par jour sur cette nouvelle ligne, cela ne suffira pas à régler les problèmes de circulation de Jakarta, une ville conçue pour les voitures et où les trottoirs sont rares.

"Le MRT ne va pas immédiatement supprimer les embouteillages parce qu'il n'est pas facile de changer la culture et les habitudes", avertit Hendi Bowoputro, expert en transports publics à l'université de Brawijaya.

Des mesures comme la circulation alternée, testée depuis l'été, ou l'augmentation des frais de parking, devraient aussi y contribuer.

Les défenseurs de l'environnement espèrent que la nouvelle ligne va réduire les émissions de CO2 liées au trafic de moitié.

Et le métro pourrait alléger aussi le coût économique de la congestion de la ville, que le gouvernement évalue à 65.000 milliards de roupies (4,5 milliards de dollars) par an à cause du temps perdu et des difficultés logistiques.

Une deuxième ligne devant relier Hotel Indonesia au port de la ville au Nord est prévue pour 2024, et d'autres devraient suivre.

Cette ligne de métro fait partie des vastes projets d'infrastructure encouragés par le président indonésien Joko Widodo, qui espère en retirer des bénéfices alors qu'il est candidat à un second mandat à l'élection présidentielle d'avril.

Le président indonésie Joko Widodo (deuxième à gauche) se fait prendre en photo par la foule en inaugurant le nouveau métro de Jakarta, le 24 mars 2019

Commentaires

-