La Bourse de Paris recule face au duel commercial sino-américain

La Bourse de Paris recule face au duel commercial sino-américain

Publié le :

Lundi 24 Septembre 2018 - 09:13

Mise à jour :

Lundi 24 Septembre 2018 - 14:00
©DR
PARTAGER :

Par AFP - Paris

-A +A

La Bourse de Paris reculait lundi à la mi-journée (-0,25%), les tensions commerciales pesant sur le marché avec l'entrée en vigueur de nouvelles taxes douanières entre Chine et Etats-Unis.

A 13H25 (11H25 GMT), l'indice CAC 40 reculait de 13,92 points à 5.480,25 points dans un volume d'échanges de 959,38 millions d'euros.

Après avoir ouvert en léger repli, la cote parisienne a peu évolué jusqu'à la mi-journée.

La Bourse de New York s'orientait vers une ouverture en léger recul.

Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average, qui a atteint de nouveaux sommets vendredi, se repliait de 0,12%. Celui de l'indice élargi S&P 500 baissait de 0,15% et celui du Nasdaq, à dominante technologique, de 0,37%.

Les États-Unis et la Chine s'enlisent dans la guerre commerciale avec l'entrée en vigueur de nouvelles taxes douanières sur 260 milliards de dollars de marchandises chinoises et américaines, au risque de faire dérailler la croissance économique mondiale.

"Les tensions commerciales persistantes pèsent sur les marchés européens des actions", résume David Madden, analyste de CMC Markets.

"Pékin a fait savoir qu'elle ne souhaitait pas tenir de pourparlers commerciaux avec les Etats-Unis tant que la menace de taxes douanières supplémentaires n'est pas dissipée", a-t-il ajouté.

Preuve que le dialogue semble rompu, la visite d'une délégation de négociateurs chinois prévue pour les 27 et 28 septembre à Washington a été annulée par Pékin, a affirmé le Wall Street Journal.

Par conséquent, "les actions pourraient demeurer sous pression étant donné qu'il est peu probable que la situation soit réglée prochainement", a estimé l'analyste.

L'agence de notation Fitch a pour sa part prévenu vendredi que les mesures protectionnistes américaines avaient atteint un niveau tel qu'elles affectaient "sensiblement" la perspective de croissance économique mondiale même si celle-ci reste encore solide.

En zone euro, le baromètre de l'institut Ifo, le moral des entrepreneurs allemands, a légèrement reculé en septembre mais cet indicateur très suivi a cependant dépassé les attentes des analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset.

Tandis que le projet de budget de la France a été présenté dans la matinée, celui de l'Italie, qui fait l'objet d'âpres débats au sein de la coalition gouvernementale, composée du M5S (antisystème) et de la Ligue (extrême droite) sera particulièrement suivi lors de sa présentation jeudi.

Casino en hausse, Carrefour en baisse

Sur le plan des valeurs, Casino prenait 0,44% à 36,20 euros après avoir affirmé dans la nuit de dimanche à lundi avoir été sollicité par Carrefour pour un "rapprochement".

De son côté, Carrefour qui a démenti et dénoncé des "insinuations inacceptables", perdait 0,36% à 15,53 euros.

Les PDG des deux mastodontes français de la distribution se sont rencontrés le 12 septembre, a indiqué à l'AFP le groupe Casino.

Le titre de GL Events, qui a lancé lundi une augmentation de capital de 107 millions d'euros destinée à financer son développement en Chine et dans le reste de l'Asie, chutait de 6,94% à 20,80 euros.

L'action Total gagnait 1,40% à 55,67 euros, soutenue par le prix du baril de pétrole Brent qui a atteint lundi son niveau le plus élevé depuis novembre 2014. Par ailleurs, le groupe a annoncé une découverte de gaz majeure au large du Royaume-Uni.

L'action Tarkett dégringolait de 4,54% à 22,28 euros à la Bourse de Paris en raison d'une baisse de recommandation sur le titre de "acheter" à "conserver" par HSBC.

L'action Alten progressait de 4,11% à 93,70 euros, les analystes de Invest Security ayant réitéré leur recommandation à "achat" sur le titre.

Municipale 2014


Commentaires

-