Allemagne: le taux de chômage reste historiquement bas en février

Allemagne: le taux de chômage reste historiquement bas en février

Publié le :

Mercredi 01 Mars 2017 - 10:04

Mise à jour :

Mercredi 01 Mars 2017 - 13:05
© DANIEL ROLAND / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur : Par AFP

-A +A

Le marché du travail allemand est resté solide en février, avec un taux de chômage au plus bas depuis la Réunification, et devrait le rester tout au long de l'année, marquée par les élections générales en septembre.

Le taux en données corrigées des variations saisonnières s'est élevé à 5,9% en février comme le mois précédent, a annoncé mercredi l'Agence pour l'emploi, située à Nuremberg (sud). Le résultat est conforme aux attentes des analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset.

"L'évolution sur le marché du travail continue d'être positive", a constaté son président Frank Weise dans un communiqué.

"Le nombre des personnes sans emploi a diminué en février, les emplois soumis à la sécurité sociale sont nettement supérieurs au niveau d'il y a un an et la demande des entreprises en nouvelle main-d'oeuvre reste à un niveau élevé", a-t-il énuméré.

Toujours en données corrigées des variations saisonnières, le nombre de chômeurs a diminué de 14.000 personnes en février.

Moins représentatif d'une tendance de fond mais référence dans le débat public en Allemagne, le taux de chômage brut est resté à 6,3%, comme en janvier, tandis que le nombre de demandeurs d'emplois est ressorti à 2,76 millions de personnes, une baisse de 15.000 par rapport au mois précédent.

"Les chiffres du marché du Travail en provenance de Nuremberg sont réjouissants et de bon augure pour le printemps", a réagi dans un communiqué la ministre du Travail, la social-démocrate Andrea Nahles, soulignant que des progrès restaient à faire pour que les emplois vacants soient plus rapidement pourvus.

Le marché du travail tire profit depuis de nombreux mois de la bonne santé de l'économie allemande sur fond d'un euro modéré, qui favorise les exportations du pays, et de la politique ultra-accommodante de soutien à la conjoncture menée par la Banque centrale européenne (BCE).

Le pays, qui a de nouveau enregistré un large excédent budgétaire en 2016, profite aussi "d'une forte demande intérieure", à la fois de la part des ménages et en investissements publics, indique à l'AFP l'analyste Carsten Brzeski, d'ING Diba. "Le marché du travail devrait rester ainsi pour le reste de l'année", marquée par les élections générales en Allemagne en septembre, ajoute-t-il.

L'économie allemande, qui a dégagé un excédent commercial record de près de 253 milliards d'euros l'an passé, souffrirait si le président américain Donald Trump mettait ses menaces de protectionnisme à exécution, estime-t-il, mais cela se répercuterait sur le marché du travail seulement vers la fin de 2017.

Auteur : Par AFP

Le taux de chômage de l'Allemagne s'est élevé à 5,9% en février, comme en janvier.

Commentaires

-