Les efforts alimentaires de McDonald's récompensés

Les efforts alimentaires de McDonald's récompensés

Publié le :

Mardi 24 Octobre 2017 - 18:54

Mise à jour :

Mardi 24 Octobre 2017 - 18:55
© ROBYN BECK / AFP/Archives
PARTAGER :

Par AFP

-A +A

Le virage stratégique de McDonald's vers des aliments de meilleure qualité séduit de plus en plus les consommateurs qui reviennent en nombre dans ses restaurants.

Le géant du fast-food a annoncé mardi une flambée de 47,7% à 1,88 milliard de dollars de son bénéfice net lors des trois mois achevés fin septembre.

Si la cession à ses franchisés du contrôle de restaurants gérés en propre en Chine et à Hong Kong a gonflé les profits de 850 millions de dollars et permis d'atteindre beaucoup plus tôt que prévu l'objectif de céder 4.000 restaurants à moyen terme.

C'est la hausse de la fréquentation des restaurants aux Etats-Unis, en Europe et en Asie qui a surpris les marchés financiers.

Les ventes mondiales en restaurants comparables, un baromètre qui comptabilise la performance des restaurants ouverts sans discontinuer lors des 13 derniers mois, ont augmenté de 6%.

Ces ventes, qui donnent une idée de la santé de l'activité de McDonald's, ont progressé de 4,1% aux Etats-Unis, son premier marché.

Les clients américains ont été particulièrement séduits par des boissons au prix de 1 dollar et des hamburgers à petits prix proposés depuis peu par l'enseigne.

"Nous servons de plus en plus de clients et offrons de plus en plus souvent des aliments de meilleure qualité à un bon prix", a tenu à souligner le PDG Steve Easterbrook.

Devant la désaffection des consommateurs américains associant la malbouffe à l'obésité et au diabète, McDonald's a revu ces deux dernières années sa carte.

Outre une formule petit-déjeuner tout au long de la journée, des sodas et cafés pour 1 dollar, il vend également deux hamburgers au prix de 5 dollars et des sandwiches classiques.

- Livraison à domicile -

Les consommateurs peuvent également confectionner leur propre hamburger dont le prix est supérieur au traditionnel "Big Mac", ce qui lui permet d'augmenter ses marges bénéficiaires.

Face au succès de ces initiatives, les chaînes rivales ont lancé des offres de menus quasi similaires.

"C'est la preuve que McDonald's résiste bien et que stratégie de renouvellement marche", estime Neil Saunders, expert au cabinet GlobalData Retail.

A Wall Street, le titre gagnait 1,35% à 165,54 dollars vers 16H00 GMT.

La chaîne de fast-food, créée en 1955 par Ray Kroc, est engagée sur de nombreux fronts pour redorer une image, entachée par des scandales sanitaires dans de nombreux pays et qui lui ont valu d'être traitée de symbole de la malbouffe

Elle a par exemple diminué la quantité de matière grasse du lait qu'il propose dans les "Happy Meal", ses menus destinés aux enfants.

En août, McDonald's a décidé de réduire au cours des prochaines années le traitement aux antibiotiques des poulets qu'elle sert à travers le monde, après avoir déjà pris des mesures semblables aux Etats-Unis.

Ces mesures semblent recevoir un écho favorable sur les marchés internationaux, en l'occurrence au Royaume-Uni, au Canada et en Chine où les consommateurs ont afflué dans ses restaurants au troisième trimestre.

"McDonald's est en train de prouver qu'en dépit de la mollesse actuelle du secteur alimentaire, il demeure un actreur de la restauration rapide de premier plan", estime Neil Saunders.

Pour damer le pion à la concurrence, l'enseigne est en train de rénover 55% de ses 14.079 restaurants américains avec des solutions de commande et paiement mobiles et revoit la présentation des produits tels les en-cas.

Dans les prochains mois, McDonald's veut se renforcer dans les boissons chaudes, notamment le café, un marché très lucratif où est omniprésent Starbucks, et dans la livraison à domicile. Sur ce dernier créneau de croissance, ses 3.500 restaurants américains et ses restaurants dans 13 pays livrent depuis juillet, via UberEATS, la plateforme de livraison de repas d'Uber, les hamburgers aux clients ne souhaitant pas se déplacer.

Les clients américains ont été particulièrement séduits par des boissons au prix de 1 dollar et des hamburgers à petits prix.


Commentaires

-