A Mexico, un méga-marché pour alimenter 20 millions d'habitants

A Mexico, un méga-marché pour alimenter 20 millions d'habitants

Publié le :

Jeudi 28 Décembre 2017 - 07:59

Mise à jour :

Jeudi 04 Janvier 2018 - 10:34
© PEDRO PARDO / AFP
PARTAGER :

Par AFP - Mexico

-A +A

Montagnes impressionnantes de cageots qui s'empilent à l'extérieur, allées et venues incessantes des livreurs avec leurs chargements de légumes et de fruits: en fin d'année, le grand marché central de Mexico connaît une activité frénétique.

Dans le labyrinthe de ses allées, à l'est de la capitale, un demi-million de personnes et plus de 60.000 véhicules s'y rendent chaque jour en temps normal pour s'approvisionner en légumes et en une variété de quelque 15.000 produits. Mais en période de fêtes, le nombre de visiteurs grimpe: il oscille entre 600.000 et 650.000 personnes par jour.

"La vente de certains produits s'accroît, pas seulement à Mexico", explique à l'AFP Sergio Palacios, l'administrateur général du site.

Dans ses magasins est distribuée environ un tiers de la production agricole qui alimente la mégapole et ses 20 millions d'habitants.

Beaucoup d'acheteurs viennent ici chercher les traditionnelles fleurs de Noël, de la betterave utilisée pour les salades, ou du radis pour le pozole (soupe de maïs et de viande) que consomment de nombreuses familles mexicaines pour la soirée de Noël.

La période de la fête des morts en novembre est également un moment de forte affluence, de même que la fête d'indépendance, le 16 septembre.

Inauguré dans les années 80, cet immense marché s'étend sur 327 hectares et rivalise en taille avec ceux de Rungis, en France, ou de Mercamadrid, en Espagne.

Doté d'hôtels, d'agences de location de voiture, de restaurants et de banques, il est une ville en soi, qui brasse annuellement 9 milliards de dollars.

Se déplacer parmi cette quantité d'aliments requiert une certaine logistique: chaque nuit des milliers de camions arrivent pour décharger leur marchandise, qui seront ensuite distribuée sur les différents marchés de la capitale ainsi que dans d'autres Etats du pays.

"Ils s'arrangent pour prendre la route afin de livrer leurs produits avant l'ouverture des marchés", explique Palacios.

Les autorités de la ville envisagent de faire l'endroit un pôle d'attraction touristique avec la possibilité d'y étendre le circuit des 'turibus', les bus touristiques.

Le marché n'est toutefois pas à l'abri des faits de délinquance. Plusieurs membres d'un groupe criminel y opérant, qui dévalisaient les personnels y travaillant, ont été arrêtés en juillet dernier.

Plusieurs abus de mineurs y ont également été signalés, allant du travail à la prostitution infantiles.

Vue aérienne de "la Central de Abasto", marché de gros à Mexico, le 19 décembre 2017


Commentaires

-