Wall Street recule, lestée par des résultats d'entreprises mitigés

Wall Street recule, lestée par des résultats d'entreprises mitigés

Publié le :

Lundi 22 Octobre 2018 - 15:30

Mise à jour :

Lundi 22 Octobre 2018 - 17:26
© Drew Angerer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
PARTAGER :

Par AFP - New York

-A +A

Wall Street reculait peu après une ouverture en hausse lundi, accueillant fraîchement une nouvelle salve de résultats d'entreprises américaines dans un contexte de volatilité toujours élevée sur les marchés.

Vers 14H30 GMT, l'indice vedette de la place new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, perdait 0,48%, à 25.323,99 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, lâchait 0,12%, à 7.440,11 points.

L'indice élargi S&P 500 abandonnait 0,48%, à 2.754,56 points.

Malgré une hausse vendredi à la faveur de solides résultats d'entreprises, Wall Street n'était pas parvenue à reprendre complètement pied sur l'ensemble de la semaine: le Dow Jones s'était apprécié de 0,4% tandis que le Nasdaq avait reculé de 0,6% et le S&P 500 s'était stabilisé.

"La persistance de la volatilité engendre un certain pessimisme de la part des investisseurs", a souligné Sam Stovall, de CFRA.

Cette volatilité, observée depuis le début du mois, demeurait tenace lundi, les trois principaux indices de Wall Street passant du vert au rouge en quelques minutes.

Les résultats financiers mitigés des entreprises participaient à ce mouvement de défiance des investisseurs: Halliburton perdait 2,64%, Hasbro chutait de 5,19% et Kimberly-Clark de 3,14%.

Le groupe de services pétroliers Halliburton a annoncé de solides résultats au troisième trimestre et fait état d'une demande "molle" en Amérique du nord, en raison d'un resserrement des budgets des entreprises clientes.

Hasbro, le fabricant de jeux de société à l'origine du célèbre Monopoly, a vu son chiffre d'affaires trimestriel reculer de 12% sur un an.

Le groupe américain de produits d'hygiène de grande consommation, et notamment des mouchoirs Kleenex, Kimberly-Clark, a quant à lui annoncé s'être doté d'un nouveau patron dans la foulée d'un recul trimestriel de son chiffre d'affaires.

- Les valeurs chinoises brillent -

Wall Street avait profité à l'ouverture lundi de la très bonne santé des places financières chinoises, l'indice composite de la place de Shanghai ayant bondi à la clôture de 4,09%, celui de la Bourse de Shenzhen de 4,90%, et l'indice Hang Seng, à Hong Kong, de 2,32%.

Les valeurs chinoises cotées à New York en profitaient nettement: Alibaba gagnait 2,34%, JD.com 2,23% et Baidu 1,76%.

"La forte progression des marchés chinois contribue à renforcer l'optimisme des investisseurs", ont souligné les analystes de Wells Fargo.

Ces forte hausses sont survenues après l'annonce par Pékin de nouvelles mesures fiscales destinées à rassurer les investisseurs quelques jours après un décrochage de la croissance au troisième trimestre annoncé jeudi, à son plus faible rythme en neuf ans.

"Le président Xi a par exemple promis d'apporter un soutien sans limite aux sociétés non-étatiques chinoises", a observé Patrick O'Hare, de Briefing.

Parmi les autres valeurs du jour, la société spécialisée dans la fourniture de gaz Praxair avançait de 0,57% après que l'autorité américaine de la concurrence, la FTC, a approuvé lundi le projet de son rapprochement avec le groupe allemand Linde, à condition de céder des activités dans neuf secteurs.

Le marché obligataire se détendait: le rendement sur la dette à 10 ans des Etats-Unis évoluait à 3,184%, contre 3,192% vendredi à la clôture, et celui sur la dette à 30 ans à 3,367%, contre 3,376% en fin de semaine dernière.

Des tradeurs à la bourse de New York, le 19 octobre 2018


Commentaires

-