Le FN compte sur les ralliements de Philippe De Villiers et Henri Guaino

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le FN compte sur les ralliements de Philippe De Villiers et Henri Guaino

Publié le 28/03/2017 à 10:41 - Mise à jour à 10:45
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP

-A +A

Le FN mise sur les ralliements prochains de Philippe de Villiers, fondateur du Mouvement pour la France, et du député LR Henri Guaino, ont annoncé mardi Louis Aliot et Gilbert Collard.

M. de Villiers "a donné des signes de sympathie par rapport à Marine et par rapport à la campagne présidentielle qu'elle mène", a répondu M. Aliot, député européen FN, interrogé sur LCI. "Il fait partie de la famille souverainiste. Je souhaite qu'il apporte son soutien à Marine Le Pen", a-t-il dit.

L'ancien président du Conseil général de Vendée viendra "peut être même à un meeting", a ajouté Louis Aliot. "Ce serait un signe important de la part d'un homme politique qui a été ministre", a-t-il ajouté.

Gilbert Collard, député FN du Gard a dit sur Radio Classique qu'il y avait "des signes avant-coureur de sa venue".

"C'est un homme engagé. Quand il prend une position, en général il ne fait pas dans la mollesse", a déclaré le secrétaire général du Rassemblement bleu Marine, ajoutant qu'il avait "beaucoup d'estime pour M. de Villiers".

L'avocat a aussi évoqué l'hypothèse d'un rapprochement avec Henri Guaino, député Les Républicains des Yvelines, qui a échoué à rassembler 500 signatures pour l'élection présidentielle. Il a évoqué les "excellents contacts" qu'il entretient avec lui.

"Je lui parle souvent, on se voit souvent et je serais très très honoré qu'il nous rejoigne", a-t-il dit. "Mais est-ce qu'il aura l'iconoclastie de le faire? La question se pose parce qu’il faut quand même un certain courage politique pour afficher ce qu'on pense", a dit M. Collard.

"Je pense que ça va venir parce qu'il est en train de se rendre compte que du côté de ses amis, il n'y a que des ennemis", a affirmé le député du Gard.

Auteur(s): Par AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Philippe De Villiers, le président du Mouvement pour la France (MPF) au Puy-du-Fou le 19 août 2016

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-