14 juillet : galop et musique électro sur l'hippodrome de ParisLongchamp

14 juillet : galop et musique électro sur l'hippodrome de ParisLongchamp

Publié le :

Vendredi 12 Juillet 2019 - 13:03

Mise à jour :

Vendredi 12 Juillet 2019 - 13:04
© FRED DUFOUR / AFP/Archives
PARTAGER :

Par AFP - Paris

-A +A

Les fans de courses de galop et de musique électro sont attendus dimanche sur l'hippodrome de ParisLongchamp à l'occasion du Grand Prix de Paris qui sacre le meilleur poulain de 3 ans sur la distance de 2.400 mètres le jour de la fête nationale.

Dans cette épreuve dont la première édition s'est déroulée en 1863, sous les yeux de Napoléon III, servant de tremplin au Prix de l'Arc de Triomphe, ils ne seront que huit chevaux pour cette 151e édition mais la qualité est au rendez-vous.

Les bébés pur-sang qui galopent à près de 60 km/h tenteront de succéder à l'irlandais Kew Gardens au palmarès de cette course dotée de 600.000 euros, dont 342.840 euros au vainqueur.

Fort de 13 succès dans le Grand Prix de Paris, l'entraîneur français André Fabre sellera aux alentours de 19h30, pour l'écurie Godolphin, Roman Candle, cinquième du Jockey-Club monté par Mickaël Barzalona.

"Roman Candle va très bien. Il a bien couru dans le Jockey-Club. On espère qu'il sera dans les trois premiers", a dit à l'AFP Lisa-Jane Graffard, la manager de l’écurie Godolphin en France.

André Fabre présentera aussi Slalom, piloté par Maxime Guyon, qui reste sur une défaite dans le "Jockey-Club" mais devrait apprécier l'allongement de la distance, et In Favour, sous la selle de Vincent Cheminaud, auteur d'un beau succès à Maisons-Laffitte .

Le provincial Jean-Claude Rouget -qui entraîne lui à Pau et à Deauville- double vainqueur (1994 Millkom et 2010 Behkabad) tentera sa chance avec son bon élève Soft Light.

Deuxième du Prix Hocquart, le 16 juin à Chantilly, le fils d'Authorized, retrouvera sur son dos Cristian Demuro, le jockey vainqueur du Prix du Jockey-Club il y a un mois et demi avec Sottsass.

Quant à Kasaman, 4e du Prix Hocquart, entraîné par Mikel Delzangles, il peut offrir un 8e sacre à son propriétaire l'Aga Khan et un 5e à son jockey Christophe Soumillon.

Côté irlandais, le redoutable entraîneur de Ballydoyle, Aidan O’Brien, peut remporter un 4e titre grâce à Japan sous la monte de Ryan-Lee Moore, 3e du Derby d’Epsom puis vainqueur des King Edward II Stakes à Ascot, en Angleterre.

L'anglais Jalmoud monté par James William Doyle, 2e du Prix Eugène Adam à Saint-Cloud fin juin, compte parmi les autres possibilités parmi les visiteurs.

A l'issue des courses disputées en semi-nocturne, les noctambules pourront poursuivre les festivités en musique avec le duo Ofenbach. Les deux amis d'enfance parisiens âgés de 24 ans, valeurs montantes de la deep house, interpréteront notamment le titre "Be Mine", un succès populaire qui aligne plus de 300 millions de streams, servi par un clip à la fois fun et sexy.

Course à Longchamp le 6 octobre 2013

Commentaires

-