Affaire Troadec: le beau-frère a avoué le quadruple meurtre, retour sur les principales étapes de l'enquête

Affaire Troadec: le beau-frère a avoué le quadruple meurtre, retour sur les principales étapes de l'enquête

Publié le :

Lundi 06 Mars 2017 - 12:03

Mise à jour :

Lundi 06 Mars 2017 - 15:49
© FRED TANNEAU / AFP
PARTAGER :

Par AFP

-A +A

Rappel des principales étapes de l'enquête sur la disparition, le 16 février en Loire-Atlantique, de la famille Troadec, jusqu'aux aveux du beau-frère du père:

- Une mystérieuse disparition -

Le 23 février, la sœur de Brigitte Troadec, originaire du Finistère, alerte la police, n'ayant plus de nouvelles de celle-ci depuis le 16 février. La famille Troadec -Pascal, Brigitte et leurs deux enfants, Sébastien, 21 ans, et Charlotte, 18 ans- ne répond plus à aucun appel.

La police se rend sur place le jour-même pour effectuer les premières constatations et découvre des traces de sang. Le lendemain, le 24 février, la PJ de Nantes est saisie de l'affaire.

Dans le domicile familial à Orvault, un téléphone portable souillé de sang est découvert, les draps sont retirés des lits, des aliments périmés sont dans le réfrigérateur. Et seules deux des trois voitures de la famille sont encore sur place, il manque celle du fils Sébastien.

- Le fils un temps soupçonné -

Dès le 24 février, la police diffuse une fiche de recherche des quatre membres de la famille, et du véhicule du fils, évoquant un possible "funeste projet visant à supprimer les membres de sa famille et peut-être lui-même". "Les premiers éléments recueillis pourraient orienter l'enquête sur la personnalité du fils Sébastien", selon cette fiche.

La fiche de recherche DGPN recommande de "procéder à l'arrestation de l'intéressé" et de le "placer en garde à vue".

Le 27 février, une information judiciaire contre X est ouverte pour "homicides volontaires, enlèvements et séquestrations". Deux juges d'instruction sont désignés.

- Indices dispersés -

Le sang trouvé au domicile d'Orvault appartient à trois membres de la famille, indiquent les enquêteurs: les parents mais aussi le fils. Aucune trace du sang de la fille n'a été découvert.

Le mercredi 1er mars, un pantalon avec dans une poche la carte vitale de Charlotte Troadec, ainsi qu'une carte bancaire, est retrouvé par une joggeuse à Dirinon (Finistère) près de Brest. Deux livres de jeunesse appartenant à Pascal Troadec seront aussi retrouvés à 500 m de là, le lendemain.

La voiture du fils, Sébastien, est quant à elle retrouvée près de la zone portuaire de Saint-Nazaire, à 60 km du domicile familial, le 2 mars aussi.

- Les aveux -

Le 5 mars, la sœur et le beau-frère de Pascal Troadec sont placés en garde à vue à Brest. Le beau-frère avoue avoir tué les quatre membres de la famille. Le suspect a dit aux enquêteurs avoir agi en raison d'un différend sur un héritage mal partagé.

Le mobile du quadruple meurtre serait lié à un différent sur un héritage en or.


Commentaires

-