Aisne: quatre enfants tués dans une nouvelle tragédie routière

Aisne: quatre enfants tués dans une nouvelle tragédie routière

Publié le 28/07/2020 à 19:42 - Mise à jour à 19:44
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): Par Elia VAISSIERE, Clément MELKI - Lille (AFP)

-A +A

Quatre enfants ont été tués mardi dans un accident de la route impliquant leur voiture et quatre autres véhicules sur la RN2 à Laon (Aisne), huit jours après la tragédie qui avait fauché cinq mineurs sur l'A7 dans la Drôme.

Survenu vers 15H00, l'accident a "impliqué un poids lourd de type camion-benne, deux fourgonnettes et deux véhicules de tourisme. Malheureusement dans l'un des véhicules de tourisme se trouvaient les quatre enfants et leur mère. La voiture, en quittant la chaussée, a pris feu", a expliqué à l'AFP le service d'incendie et de secours (SDIS) de l'Aisne.

Arrivé sur place, le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebarri, a indiqué que la conductrice, mère d'au moins "une partie de la famille", était "actuellement en urgence absolue même si son pronostic vital, en l'état, ne semble pas engagé".

"Les circonstances ne sont pas complètement claires, elles feront évidemment l'objet d'enquêtes administrative et judiciaire. Il semble néanmoins qu'un véhicule ait été percuté par un camion qui venait en sens opposé et que ce même véhicule ait été également percuté par l'arrière. C'est l'effet conjugué de ces deux chocs qui a entraîné l'embrasement du véhicule", a-t-il déclaré aux journalistes sur les lieux du drame, selon une vidéo publiée par France Bleu Champagne-Ardenne sur Twitter.

"Dès les premiers appels à partir de 15H06, on avait cette notion d'enfants dans un véhicule en feu. Le véhicule s'est embrasé dès le choc et des témoins ont appelé immédiatement", ont indiqué les pompiers à l'AFP, précisant que l'accident s'était produit "à hauteur d'un collège et d'un terrain de sport".

Les secours ont également apporté leur aide à un blessé léger dans l'un des autres véhicules. "Les autres personnes, durement choquées psychologiquement, sont prises en charge par les services du centre hospitalier de Laon", ont-ils encore détaillé.

Contacté par l'AFP, le parquet de Laon a annoncé qu'il communiquerait mercredi sur ce drame et confirmé que les quatre victimes étaient mineures, sans préciser leur âge.

- "Vigilance" requise -

Ce drame survient huit jours après une autre tragédie routière qui a frappé neuf membres d'une même famille sur l'A7, dans la Drôme. Leur monospace avait pris feu avant d'effectuer une sortie de route, provoquant la mort de cinq enfants de 3 à 14 ans qui se trouvaient à bord.

Le parquet de Valence a requis vendredi l'ouverture d'une information judiciaire contre X pour "homicide et blessures involontaires", après la publication d'un pré-rapport attribuant la responsabilité de l'accident à la casse du turbo du véhicule.

"C'est évidemment une émotion particulière qui fait écho aux pères et aux mères de famille que nous sommes (…) Ce sont des accidents qui arrivent peu fréquemment, avec un nombre élevé comme celui-là de victimes très jeunes mais je crois que ça doit simplement nous alerter tous comme citoyens à être extraordinairement vigilants sur les routes tant pour nos déplacements quotidiens que pour ces périodes estivales", a déclaré mardi M. Djebarri.

Le nombre de personnes tuées sur les routes a baissé de 29,1% en juin, en France métropolitaine, selon les chiffres de la Sécurité routière publiés mi-juillet dans un contexte de reprise limitée des déplacements, notamment des trajets professionnels, à la sortie du confinement imposé par la pandémie de Covid-19.

Mais durant les mois d'été, en raison de la crise sanitaire, "les Français devraient privilégier l'usage de l'automobile pour se rendre sur leurs lieux de vacances, principalement dans l'Hexagone", souligne l'organisation. Elle appelle à la vigilance et à la prudence alors que huit vacanciers français sur dix utiliseront cet été un moyen de transport individuel, selon un sondage publié début juillet par la Prévention routière et Assurance Prévention.

Auteur(s): Par Elia VAISSIERE, Clément MELKI - Lille (AFP)


PARTAGER CET ARTICLE :


France-Soir

Annonces immobilières

Fil d'actualités France




Commentaires

-