Arrivée en France de 31 femmes yazidies et leurs enfants, victimes de l'EI en Irak

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Arrivée en France de 31 femmes yazidies et leurs enfants, victimes de l'EI en Irak

Publié le 08/08/2019 à 12:26 - Mise à jour à 13:41
© Delil SOULEIMAN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Trente et une femmes yazidies et leurs enfants, victimes en Irak du groupe Etat islamique (EI), ont atterri jeudi matin à Toulouse (sud-ouest de la France) dans le cadre d'un programme d'accueil des réfugiés dans ce pays, a annoncé le ministère français de l'Intérieur.

Cette arrivée porte à 75 le nombre de familles yazidies arrivées en France depuis la première en décembre 2018 (16 femmes et leurs enfants - 83 personnes au total), suivie d'une autre (28 familles - 132 personnes) fin mai, ajoute le ministère dans un communiqué, sans préciser le nombre d'enfants concernés cette fois.

Arrivés en provenance d'Erbil (Irak) à l'aéroport de Toulouse-Blagnac, ces femmes, "particulièrement éprouvées par les exactions" de l'EI et enfants seront "pris en charge dans différents départements français" où l'État leur assurera "protection, sécurité, éducation et accompagnement médico-social", selon le ministère français.

L'opération est organisée comme la précédente par l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et financée par le ministère français de l'Europe et des Affaires étrangères, a précisé le ministère de l'Intérieur.

Ce nouvel accueil répond selon le ministère à "l'engagement" pris par le président français Emmanuel Macron auprès de Nadia Murad, prix Nobel de la paix 2018, "à accueillir sur le territoire français cent familles yazidies victimes des crimes commis par Daech".

Cette démarche témoigne selon le ministère "de la volonté renouvelée de la France", membre de la coalition militaire internationale qui a aidé le gouvernement irakien et des milices syriennes à vaincre militairement l'EI ces dernières années, d'accueillir "des victimes de violences ethniques et religieuses au Moyen-Orient".

Nadia Murad a fait partie des milliers de femmes et de petites filles yazidies enlevées et réduites à l'esclavage par l'EI.

En août 2014, l'EI s'était livré selon l'ONU à un potentiel génocide contre les Yazidis, cette minorité kurdophone adepte d'une religion monothéiste ésotérique. En quelques jours, les jihadistes du "califat" autoproclamé avaient tué des centaines d'hommes de la communauté, enrôlé de force des enfants-soldats et réduit des milliers de femmes à l'esclavage sexuel.

Près de 3.000 Yazidis sont toujours portés disparus, en majorité des femmes et des enfants, peut-être toujours captifs de l'EI.

Sur les 550.000 Yazidis d'Irak avant 2014 - soit un tiers des Yazidis du monde -, 100.000 ont pris le chemin de l'exil depuis 2014, principalement en Allemagne, et 360.000 sont toujours déplacés, notamment dans des camps où ils sont aidés par les autorités et des ONG.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Des femmes yazidies et des enfants attendent d'être évacués vers Sinjar, en Irak, après avoir été sauvés des jihadistes du groupe Etat islamisque, le 13 avril 2019 à Sanjaq Dawud,

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-