«A cause de Macron», les femmes mettent l’ambiance dans les manifs (VIDEO)

«A cause de Macron», les femmes mettent l’ambiance dans les manifs (VIDEO)

Publié le 16/01/2020 à 18:50 - Mise à jour le 23/01/2020 à 14:17
Capture d'écran Facebook/Attac France
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
"A cause de Macron" sur l'air de chanson, "À cause des garçons", tube des années 80 composée par Alain Chamfort - une chorégraphie simple à exécuter et des costumes inspirés de Rosie la Riveteuse: les cortèges féministes des manifestations s’imposent joyeusement dans la contestation contre la réforme des retraites. 
 
«À cause de Macron / Grandes perdantes nous serons / Faut t’le dire sur quel ton ?» Sur l’air bien connu de la chanson «A cause des garçons», interprétée en 1987 par le duo Florence Hellert et Hélène Bérard, une parodie fait sensation dans les manifestations contre la réforme des retraites. A tel point qu’elle est aujourd’hui reprise, chorégraphie comprise, dans de nombreux cortèges, à Paris, Le Mans, Angers et bien d'autres villes encore. Un vrai tube!
 
À l’origine, le mouvement Attac
Bleu de travail et foulard rouge (à pois si possible) dans les cheveux, les manifestantes reprennent les codes vestimentaires de l’icône de la pop-culture Américaine Rosie la riveteuse. En y ajoutant une touche frenchie: des gants de ménage jaunes, clin d’oeil aux gilets du même coloris. A l’origine, c’est le mouvement Attac qui avait mis en ligne une vidéo le soir du réveillon de Noël, comme un cadeau aux femmes travailleuses et militantes.
 
Les femmes en première ligne
Depuis, c’est une petite armée de Rosie les riveteuses qui s’est levée. Elles affirment en dansant, et à chaque mobilisation, que les femmes seront les grandes perdantes de la réforme, avec «l’intégration dans le calcul des périodes de temps partiel, congé parental, années de précarité...», comme le souligne un communiqué commun signé par Attac France, Solidaires, la CGT, la Fondation Copernic ou encore Femmes Solidaires. 
 
 
De plus en plus de danseuses
Ce jeudi, comme samedi dernier, un cortège féministe «A cause de Macron» s’est invité au coeur de la manifestation parisienne, avec un nombre de danseuses qui ne cesse de prendre de l’ampleur. Il faut dire qu’ATTAC a plutôt bien fait les choses, mettant à disposition sur son site un «kit d’action» incluant paroles à imprimer, version audio de la chanson, tuto pour apprendre la chorégraphie et description complète des costumes. Et tout cela grâce Macron (et Edouard Philippe, soyons justes). 
 
 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


300 manifestantes et danseuses samedi dernier à Paris

Fil d'actualités Politique