Corée du Nord: Emmanuel Macron appelle la communauté internationale à "la plus grande fermeté" après l'essai de la bombe H

Corée du Nord: Emmanuel Macron appelle la communauté internationale à "la plus grande fermeté" après l'essai de la bombe H

Publié le :

Dimanche 03 Septembre 2017 - 11:01

Mise à jour :

Dimanche 03 Septembre 2017 - 17:20
© ludovic MARIN / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

Par AFP

-A +A

Le président français Emmanuel Macron a appelé dimanche la communauté internationale à réagir "avec la plus grande fermeté", après le nouvel essai nucléaire nord-coréen, qui porte "atteinte à la paix et à la sécurité".

"Le président de la République, Emmanuel Macron, condamne avec la plus grande vigueur le nouvel essai nucléaire effectué cette nuit par la Corée du Nord, qui fait suite à une série d’essais de missiles balistiques confirmant la volonté répétée de Pyongyang de porter atteinte à la paix et la sécurité internationales", a indiqué la présidence française dans un communiqué.

"Le président de la République appelle les membres du Conseil de sécurité des Nations unies à réagir rapidement à cette nouvelle violation par la Corée du Nord du droit international (...). Il souhaite également une réaction unie et claire de l'Union européenne", a-t-elle ajouté.

"La communauté internationale doit traiter cette nouvelle provocation avec la plus grande fermeté, afin d'amener la Corée du Nord à reprendre sans condition la voie du dialogue et à procéder au démantèlement complet, vérifiable et irréversible de ses programmes nucléaires et balistiques", selon le communiqué.

Le régime de Kim Jong-Un a annoncé dimanche avoir testé une bombe H, après avoir effectué son sixième essai nucléaire, le plus puissant à ce jour. L'explosion a été à l'origine d'une secousse tellurique ressentie jusque dans les régions frontalières du nord-est de la Chine.

Cet essai nucléaire a été vivement condamné par la Russie, la Corée du Sud et le Japon, mais aussi par Pékin, principal allié de la Corée du Nord.

Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre néerlandais à l'Elysée à Paris le 31 août 2017.

Commentaires

-