Esclavage: Macron confirme le soutien de l'Etat à plusieurs initiatives

Esclavage: Macron confirme le soutien de l'Etat à plusieurs initiatives

Publié le :

Vendredi 10 Mai 2019 - 13:08

Mise à jour :

Vendredi 10 Mai 2019 - 13:44
© PHILIPPE WOJAZER / POOL/AFP
PARTAGER :

Par AFP - Paris

-A +A

Un mémorial à Paris en 2021, une fondation opérationnelle "dans les tout prochains mois", le mémorial de Pointe-à-Pitre aidé par l'Etat: Emmanuel Macron a apporté vendredi son soutien à plusieurs initiatives pour la mémoire de l'esclavage, à l'occasion de la journée nationale annuelle de commémoration.

S'il était présent comme président élu au côté de François Hollande le 10 mai 2017, le chef de l'Etat présidait pour la première fois la cérémonie organisée à l'occasion de la Journée nationale des mémoires de la traite, dans le jardin du Luxembourg à Paris. L'année dernière, c'était le Premier ministre Edouard Philippe qui avait présidé la cérémonie.

Face à "l'horreur de l'esclavage", Emmanuel Macron a salué "l'honneur de la résistance" contre la traite "et le bonheur enfin de l'émancipation". "C'est une histoire française. Une histoire universelle", a-t-il déclaré.

"Un monument au coeur de Paris, un musée au rayonnement renforcé, une fondation à vocation internationale installée, voilà ce dont la République française se dote pour porter et transmettre cette mémoire", a souligné le chef de l'Etat.

Confirmé l'an dernier par Edouard Philippe mais sans calendrier précis, le mémorial du jardin des Tuileries "sera inauguré en 2021 et je souhaite que ce moment soit pour notre pays, l'occasion de rendre hommage aux victimes de l'esclavage et à leurs descendants", a précisé M. Macron.

Le chef de l'Etat a aussi affiché son soutien à la Fondation pour la mémoire de l'esclavage, un projet piloté par l'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault et l'ancienne ministre Christiane Taubira mais qui tarde à se concrétiser.

La Fondation sera "installée dans les tout prochains mois", dans l'hôtel de la Marine place de la Concorde, a promis Emmanuel Macron.

L'Etat va également apporter son soutien financier au Mémorial ACTe de Pointe-à-Pitre, en renfort de la région Guadeloupe. Inauguré en 2015 sur le site d'une ancienne usine sucrière, le mémorial, porté par le sénateur Victorien Lurel, prendra la forme d'un établissement public, facilitant son financement.

L'esclavage "n'appartient malheureusement pas qu'à notre passé" et "se déploie aujourd'hui partout", a averti Emmanuel Macron, évoquant les "plus de 20 millions de personnes, des femmes et des enfants en grande majorité" encore frappées par des formes d'esclavage dans le monde.

La France soutient la création d'un "fonds de réparation pour les femmes victimes de violences sexuelles dans les conflits", porté par les prix Nobel de la Paix 2018 Nadia Murad et Denis Mukwege, a-t-il indiqué.

Le président Emmanuel Macron prononce un discours à l'occasion de la journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions, le 10 mai 2019 au jardin du


Commentaires

-