Fact-checking - Vrai ou faux, les HLM pourront-ils être rachetées par des "fonds spéculatifs" ?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Fact-checking - Vrai ou faux, les HLM pourront-ils être rachetées par des "fonds spéculatifs" ?

Publié le 06/06/2018 à 19:01 - Mise à jour à 19:18
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Le député Mickaël Nogal, chef de file des macronistes sur le projet de loi Elan en discussion à l'Assemblée, a affirmé mardi sur France Inter que des HLM ne pourront pas être vendues à des "fonds spéculatifs". Le texte, encore à l'examen, ouvre pourtant la possibilité légale pour les investisseurs privés, quels qu'ils soient, d’acquérir "par bloc" certains logements sociaux, ce qu'a reconnu ensuite M. Nogal auprès de l'AFP.

QUE VÉRIFIE-T-ON ?

Le député de Haute-Garonne, sur la possibilité que des fonds de pension puissent à l'avenir acheter des "ensembles d'immeubles" pour les "revendre à la découpe", s'est montré sur France Inter catégorique : "Pas du tout (...). Ca a été une fausse information qui a circulé sur ces fonds de pension (...). On parle de sociétés HLM créées expressément pour, justement, la vente de ces logements, mais il ne s'agit pas de fonds spéculatifs, de fonds financiers", a assuré l’élu LREM, après l'adoption dimanche de l'article 29 du volet logement du projet de loi Elan (Évolution du logement, de l’aménagement et du numérique).

QUE SAIT-ON ?

Dans cet article de loi sont en effet créées des "Sociétés de ventes d’habitations à loyer modéré" évoquées par M. Nogal. Mais des alinéas de ce même article 29 ouvrent par ailleurs la possibilité pour les "personnes morales de droit privé" d'acquérir, sous condition, certains logements sociaux:

"Lorsqu'il est procédé à la vente d'un ensemble de plus de cinq logements d'un même immeuble ou ensemble immobilier, vacants ou occupés, auxquels sont appliqués les plafonds de ressources des prêts locatifs sociaux et qui ont été construits ou acquis depuis plus de quinze ans par un organisme d'habitations à loyer modéré, ces logements peuvent être cédés à toute personne morale de droit privé (...)", prévoit notamment à son l'article 29, adopté dimanche par 62 voix contre 17.

Cette possibilité ouverte aux acteurs privés a suscité de vives critiques dans l’hémicycle: c'est un "open bar" pour certains investisseurs, s’est indignée la cheffe de file socialiste Valérie Rabault, tandis que Jean-Luc Mélenchon, chef de file LFI, a dit craindre "une spéculation terrible".

Le PS avait proposé d’interdire la vente en bloc, sauf entre bailleurs sociaux, .

QUE PEUT-ON EN CONCLURE ?

Il sera bien possible légalement pour des "fonds spéculatifs" de racheter certaines HLM, ce qu'a reconnu le député Mickaël Nogal contacté par l'AFP.

Le député est toutefois convaincu que des "garde-fous" suffisants ont été intégrés à cette loi en cours d'adoption pour que dans les faits, ces achats de logements sociaux ne soient "pas réalisés par des personnes mal intentionnées".

Cette loi doit encore être définitivement adoptée par le Parlement.

https://factuel.afp.com/les-hlm-ne-pourront-pas-etre-rachetees-par-des-f...

 

 

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


FACT-CHECKING : Les HLM ne pourront pas être rachetées par des "fonds spéculatifs" ? C’est faux

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-