Grand Prix d'Amérique: Face Time Bourbon, nouveau Bold Eagle

Grand Prix d'Amérique: Face Time Bourbon, nouveau Bold Eagle

Publié le 26/01/2020 à 18:08 - Mise à jour à 18:10
© Thomas SAMSON / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par Isabelle TOUSSAINT - Paris (AFP)

-A +A

Le trotteur français Face Time Bourbon, drivé par le Suédois Björn Goop, a remporté dimanche à Vincennes avec autorité la 100e édition du Grand Prix d'Amérique, devenant le nouveau Champion du monde du trot attelé.

Face Time Bourbon devient le troisième cheval de cinq ans, depuis 2000, à s’imposer dans ce Groupe 1 de légende après Offshore Dream en 2007 et Bold Eagle en 2016, les professionnels des courses s'accordant à dire qu'il s'annonce comme le nouveau Bold Eagle, de l'écurie "Guarato".

Bold Eagle piloté par Eric Raffin n'a fini que 10e cette fois, laissant ses supporters sur leur faim dans les tribunes combles et dans une ambiance survoltée, mais il reste un crack. Il a remporté "l'Amérique" en 2016 et 2017 et la Triple Couronne : Prix d'Amérique - Prix de France - Prix de Paris en 2017.

Attentiste derrière les leaders, Face Time Bourbon a pris le dos de Davidson du Pont dans les 300 derniers mètres pour le dominer nettement le long de la corde aux abords du poteau, ainsi que Bélina Josselyn qui avait pris un court instant l'avantage dans le dernier tournant.

"Face Time Bourbon a une tête énorme, des allures impeccables et une très grande vitesse. J'ai eu un bon départ, on a eu le meilleur dos. C'est un super cheval", a confié Björn Goop qui signe un deuxième succès dans "l'Amérique" après son sacre en 2018 avec Readly Express. "Merci à Sébastien, merci au propriétaire qui m'ont confié le cheval", a-t-il ajouté.

"C'est un phénomène. Je n'étais pas sûr de gagner. Ce cheval, il finit toujours très vite les 500 derniers mètres et en plus il est facile à driver", a commenté Sébastien Guarato, l'entraîneur de Face Time Bourbon qui remporte son 3e Graal dans "l'Amérique".

La deuxième place est revenue au grand favori Davidson du Pont piloté par Franck Ouvrie. Ce trotteur de 7 ans est venu sur une deuxième ligne nez au vent dans la descente couvrant alors Face Time Bourbon, et n'a rien pu faire face à son rival qui l'a dominé en trouvant le jour.

"On est battu par un extraterrestre. C'est le nouveau Bold Eagle. J'étais favori, c'est pas évident, j'étais contre les ténors, Björn Goop et Jean-Michel Bazire. Je suis content de ma course, content de mon cheval. Je n'ai pas de regret", a dit Franck Ouvrie.

- 405.000 euros -

La tenante du titre Bélina Josselyn menée par Jean-Michel Bazire a pris la 3e place de cette course mythique disputée sur le parcours classique de 2.700 mètres qui a opposé les dix-huit meilleurs trotteurs de la planète devant 40.000 spectateurs, dont l'acteur Tomer Sisley.

Elle a quitté l'arrière-garde en montant en 4e épaisseur et a essayé de cadenasser la course dans le tournant final, se montrant magnifique jusqu'au bout.

De son côté, Jean-Michel Bazire a dit : "Je suis très fier de mes chevaux. Ma petite jument a été excellente. On est battu peut-être par le nouveau Bold Eagle", a-t-il expliqué heureux d'avoir placé deux de ses pensionnaires à l'arrivée de cette course mythique.

Le Grand Prix d'Amérique reste donc français avec la victoire de Face Time Bourbon qui a rapporté à son propriétaire Antonio Somma les 405.000 euros promis au vainqueur sur les 900.000 euros de primes diverses réparties entre les sept premiers.

Ce fils de Ready Cash, le meilleur étalon français, également père de Bold Eagle, rejoint les chevaux de légende qui se sont succédé au palmarès de la course depuis un siècle, d'Uranie à Varenne, de Bellino II à Jag de Bellouet ou encore d'Ourasi à Bold Eagle.

Auteur(s): Par Isabelle TOUSSAINT - Paris (AFP)


PARTAGER CET ARTICLE :


Le trotteur français Face Time Bourbon, drivé par le Suédois Björn Goop, remporte la 100e édition du Grand Prix d'Amérique, le 26 janvier 2020 à Vincennes

Annonces immobilières

Fil d'actualités France




Commentaires

-