Incendie au péage de Bandol: 14 "gilets jaunes" présentés à un juge

Incendie au péage de Bandol: 14 "gilets jaunes" présentés à un juge

Publié le :

Mercredi 19 Décembre 2018 - 13:02

Mise à jour :

Mercredi 19 Décembre 2018 - 13:04
©DR
PARTAGER :

Par AFP - Nice

-A +A

Quatorze "gilets jaunes" qui avaient été interpellés lundi après l'incendie du péage de Bandol (Var) sur l'autoroute A50 vont être présentés à l'issue de leur garde à vue à des juges d'instruction mercredi après-midi, a-t-on appris auprès du procureur de Toulon.

"Nous avons ouvert une information judiciaire qui a été confiée à deux magistrats", a précisé Bernard Marchal, pour "incendie volontaire, participation à un attroupement en vue de commettre des violences ou des dégradations, entrave à la circulation et, pour certains des mis en cause, rébellion".

Trois personnes qui avaient été interpellées lundi ont été mises hors de cause et relâchées, notamment un pompier volontaire qui avait aidé les secours à éteindre l'incendie.

Sur les 17 personnes interpellées, 7 présentent des antécédents judiciaires, a ajouté M. Marchal.

Pour les 14 personnes déférées, le parquet a indiqué vouloir requérir, selon les cas, à l'issue de leur éventuelle mise en examen, des placements en détention provisoire ou sous contrôle judiciaire.

La société Vinci a indiqué de son côté mercredi matin que des travaux effectués dans la nuit avaient permis de rouvrir en partie ce péage dévasté par l'incendie. Trois voies sont de nouveau ouvertes dans le sens Marseille-Toulon, mais "l’importance des dégâts n'a pas encore permis de remettre en fonction des voies dans l’autre sens de circulation", précise l'exploitant de l'autoroute.

Depuis plusieurs semaines, des péages et installations autoroutières du sud de la France, de Perpignan à Orange en passant par La Ciotat, ont été dégradés. Dans la nuit de mardi à mercredi, c'est un local appartenant à Vinci, à Bessan, dans l'Hérault, qui a été endommagé par un sinistre.

Municipale 2014


Commentaires

-