Irma: la radio d'urgence ferme vendredi après 12 jours d'émissions spéciales

Irma: la radio d'urgence ferme vendredi après 12 jours d'émissions spéciales

Publié le :

Vendredi 22 Septembre 2017 - 15:55

Mise à jour :

Vendredi 22 Septembre 2017 - 16:00
© Helene Valenzuela / AFP
PARTAGER :

Par AFP

-A +A

La radio d'urgence montée par Radio France pour assister les sinistrés de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, dévastées par l'ouragan Irma, va terminer ses émissions vendredi à minuit heure locale, soit samedi 06H00 heure de Paris, a indiqué le groupe public.

"Après 12 jours d'existence, la situation impose un nouveau dispositif dans lequel cette radio éphémère n'a plus sa place. L'heure est désormais à une plus grande proximité pour délivrer des informations plus ciblées et plus locales relayées par nos confrères sur place", a indiqué Radio France dans un communiqué.

Depuis le dimanche 10 septembre, "Urgence infos Îles du Nord" diffusait 24h/24 pour les habitants des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy des flashs d'information, des messages sanitaires essentiels et des précisions fournies par les autorités sur la situation météo, la distribution des rations alimentaires ou l'état du réseau électrique.

Une centaine de salariés de Radio France, dont de nombreux journalistes bénévoles, s'est mobilisée pour animer l'antenne en français, en anglais et en créole.

Franceinfo reprendra pour le weekend la fréquence d'"Urgence info", 91.1 FM, qui sera rendue lundi à sa station originelle, France Inter. Le "lien particulier avec St Martin et St Barthélémy", établi avec cette radio, "se poursuivra au travers des antennes de Radio France qui restent vigilantes et mobilisées face à la situation", a précisé le groupe.

La radio locale Guadeloupe 1ère (qui fait partie du groupe public France Télévisions) avait également recommencé à émettre sur les deux îles après l'ouragan, consacrant une grande partie de ses programmes aux conséquences d'Irma et de l'ouragan Maria, qui lui a succédé mardi en causant deux morts en Guadeloupe, selon un bilan provisoire.

Une femme est assise dans son apprtement dont le toit a été arraché par l'ouragan Irma, dans la résidence Alizea de Mont Vernon à Saint-Martin le 17 septembre 2017


Commentaires

-