La France "condamne" les arrestations d'opposants samedi à Moscou

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La France "condamne" les arrestations d'opposants samedi à Moscou

Publié le 04/08/2019 à 20:12 - Mise à jour à 21:58
© Vasily MAXIMOV / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - paris

-A +A

La France "condamne les interpellations", de manifestants d'opposition samedi à Moscou ainsi que "l'usage manifestement excessif de la force qui les a entourées", a indiqué dimanche le ministère français des Affaires étrangères.

Dans un communiqué, un porte-parole du ministère indique que Paris "rappelle son attachement à la liberté d'expression dans toutes ses composantes, y compris celle de manifester pacifiquement et de participer à des élections libres et transparentes."

Paris "appelle la Russie à libérer sans délai les personnes incarcérées ces derniers jours et à se conformer aux engagements auxquels elle a souscrit en tant que membre de l'OSCE et du Conseil de l'Europe", ajoute le texte. "Ces sujets font partie intégrante de notre dialogue politique exigeant avec la Russie".

Le ministère qualifie de "manifestations pacifiques" les manifestations qui se sont tenues samedi dans la capitale russe et dans d'autres villes du pays.

Selon l'ONG russe OVD-Info, spécialisée dans le suivi des arrestations, et la police, 828 personnes ont été interpellées samedi dans la capitale russe lors de cette manifestation non autorisée, qui réclamait l'ouverture des élections locales du 8 septembre à Moscou aux candidats de l'opposition.

Ces arrestations font suite à une autre action de protestation réprimée le weekend précédent, qui s'est soldée par près de 1.400 arrestations.

Plus tôt dans la journée, le gouvernement allemand avait déclaré que la Russie avait "violé" ses "obligations internationales" pour des "élections libres et équitables", après l'arrestation de plus de 800 personnes lors de ces manifestations.

Les autorités russes ont aussi accentué leur pression sur l'opposition en lançant une enquête pour "blanchiment" contre l'organisation de l'opposant Alexéi Navalny, le Fonds de lutte contre la corruption. M. Navalny purge actuellement une peine de 30 jours de prison.

La dernière opposante d'envergure encore en liberté, Lioubov Sobol, une avocate de 31 ans, a été interpellée samedi quelques minutes avant le début de la manifestation.

Auteur(s): Par AFP - paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Des membres de la garde nationale russe arrêtent un participant à une manifestation non autorisée appelant à des élections libres dans le centre de Moscou le 3 août 2019

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-