L'alcool, risque méconnu pour le cancer du sein

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

L'alcool, risque méconnu pour le cancer du sein

Publié le 27/03/2018 à 18:52 - Mise à jour à 18:54
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

L'alcool, consommé même en faible quantité, augmente les cas de cancer et, ce que beaucoup ignorent encore, favorise le cancer du sein, a souligné mardi l'Institut national du cancer (INCa).

L'alcool est le second facteur de risque évitable de cancers après le tabac, rappelle l'INCa.

En 2015, près de 28.000 nouveaux cas de cancers en France lui étaient attribuables, soit 8% des nouveaux cas toutes localisations confondues, d'après une étude parue dans la revue Addiction en août.

L'alcool est à l'origine de 8.081 nouveaux cas de cancers du sein par an, plus que tous les autres cancers: colorectal (6.654 cas), de la cavité buccale et du pharynx (5.675 cas), du foie (4.355 cas), de l'oesophage (1.807 cas) et du larynx (1.284 cas).

La consommation d'alcool en France baisse de manière régulière depuis les années 1960, mais reste cependant l'une des plus élevées d'Europe et dans le monde.

Chez les 15 ans et plus, elle est passée de 26 litres d'alcool pur par an à 11,6 litres en 2013, soit en moyenne 2,6 verres "standards" par jour. Ce verre de 10 g d'alcool pur correspond au petit ballon de vin à 12° (10 cl) ou à un demi de bière à 5° (25 cl) servis au bistrot.

Selon l'étude parue dans Addiction et cosignée par l'épidémiologiste Catherine Hill, une baisse de 10% de la consommation d'alcool en France aurait empêché plus de 2.000 nouveaux cas de cancer en 2015.

"Les études scientifiques montrent une augmentation du risque de cancer dès la consommation moyenne d'un verre par jour", souligne l'INCa. Et si l'augmentation du risque va de pair avec la quantité consommée, "toute consommation régulière d'alcool, même faible, est à risque".

Le "risque absolu de mortalité" due à l'alcool augmente "plus rapidement chez les femmes que chez les hommes", rappelle l'Institut.

Néanmoins, dans un avis rendu en 2017, un groupe d'experts sollicités par les pouvoirs publics s'est accordé pour proposer un repère pour les deux sexes. Il est de 10 verres par semaine, soit environ 14 g par jour d'alcool, avec des jours sans consommation.

Les Français sous-estiment les effets délétères de l'alcool sur la santé et sur la survenue des cancers, montrent les enquêtes d'opinion. Ils l'estiment néfaste pour la santé au-delà de 3,4 verres par jour en moyenne.

Le cancer du sein reste le cancer le plus meurtrier chez la femme, avec 11.900 décès estimés pour 2017 en métropole.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'alcool, consommé même en faible quantité, augmente les cas de cancer et, ce que beaucoup ignorent encore, favorise le cancer du sein.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-