Les obsèques du caporal Noyer, victime présumée de Lelandais, célébrées à Bourges

Les obsèques du caporal Noyer, victime présumée de Lelandais, célébrées à Bourges

Publié le :

Vendredi 07 Septembre 2018 - 17:36

Mise à jour :

Vendredi 07 Septembre 2018 - 17:38
© GUILLAUME SOUVANT / AFP
PARTAGER :

Par AFP - Bourges

-A +A

"Il est toujours parmi nous": les obsèques du jeune caporal Arthur Noyer, que l'ancien militaire Nordahl Lelandais est soupçonné d'avoir assassiné, ont été célébrées vendredi à Bourges en présence des parents de la petite Maëlys, autre victime présumée de Lelandais.

Plus de 1.500 personnes, selon la police, ont pris part à la cérémonie empreinte d'émotion et de dignité qui a débuté à 14H30 en présence du bataillon auquel appartenait le caporal de 23 ans.

Une quarantaine de ses camarades du 13e Bataillon de chasseurs alpins (BCA) ont formé une haie d'honneur avant de transporter le cercueil dans la cathédrale, devant ses parents, Didier et Cécile, ainsi que son frère Quentin. L'avocat de la famille, Bernard Boulloud était également présent.

Arthur Noyer avait disparu dans la nuit du 11 au 12 avril 2017 après une soirée dans le centre-ville de Chambéry (Savoie), à quelques kilomètres de sa caserne de Barby.

Des restes du crâne de la victime avaient été découverts sur un chemin de randonnée en septembre à Cruet, commune savoyarde située au pied du massif des Bauges et proche de Montmélian, à une vingtaine de kilomètres de Chambéry. D'autres ossements y ont été découverts depuis.

Mis en examen en décembre pour l'assassinat du jeune militaire, Nordahl Lelandais a avoué en mars l'avoir pris en stop le soir de sa disparition. Après avoir nié être à l'origine de la mort du jeune homme, rencontré en fin de soirée à Chambéry, Nordahl Lelandais a reconnu lui avoir porté des coups ayant entraîné une "chute" mortelle. Il a fait état d'une bagarre entre eux avec des échanges de coups.

- Accompagné par Neil Young -

"C'est ma place d’être là. La famille, il faut l’accompagner jusqu’au bout, même dans les moments les plus douloureux comme ceux qu’elle vit aujourd’hui. C'est très important de voir autant de monde aujourd’hui, avec toute cette compassion", a déclaré Me Bernard Boulloud en soulignant la "douleur extrême" de la famille. "Elle n’avait pas revu Arthur depuis un an et demi, elle le reverra dans un cercueil. C’est très difficile", a-t-il ajouté.

Tour à tour, les parents du militaire ont pris la parole. "Je suis fier de toi. J’espère que tu seras fier de moi", a déclaré Didier Noyer. "Je suis effondrée de chagrin. Tu me manques!", a lancé sa mère Cécile.

Didier et Cécile Noyer avaient demandé aux personnes se sentant proches d'Arthur ou d'eux-mêmes de revêtir une touche de vert, la couleur préférée du jeune homme. Une feuille d'arbre verte, en plastique, ainsi qu'une petite rose verte en papier crépon avaient été distribuées à l'entrée de la cathédrale.

Vêtu d'un t-shirt vert, Dominique est venu rendre hommage à Arthur Noyer, son ami rencontré à l'école du cirque de Bourges: "Je suis venu en vert pour lui rendre hommage et lui dire qu'il est toujours parmi nous. C'était quelqu'un d'exceptionnel".

A la demande de la famille, la cérémonie en la cathédrale, démarrée sur une musique de Neil Young ("Old Man"), s'est tenue hors présence des caméras et des micros des journalistes.

Dans l'affaire Maëlys, l'ancien maître-chien de 35 ans est mis en examen pour meurtre mais il a seulement reconnu un décès accidentel de la fillette suite à un violent coup porté au visage. La fillette de 8 ans avait disparu lors d'un mariage dans la nuit du 26 au 27 août 2017 en Isère. Son corps a été retrouvé à la mi-février sur les indications de Nordahl Lelandais.

Début juillet, Nordahl Lelandais a par ailleurs été mis en examen une troisième fois pour "agression sexuelle" sur une de ses cousines âgée de 6 ans.

Les soldats du 13eme bataillon des Chasseurs Alpin de Chambery dont faisait partie Arthur Noyer lors des obsèques du jeune caporal, le 7 septembre 2018 à Bourges


Commentaires

-