Mondial: un homme jugé en comparution immédiate à Paris pour agression sexuelle

Mondial: un homme jugé en comparution immédiate à Paris pour agression sexuelle

Publié le :

Jeudi 19 Juillet 2018 - 13:47

Mise à jour :

Jeudi 19 Juillet 2018 - 14:10
© Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP/Archives
PARTAGER :

Par AFP - Paris

-A +A

Un homme interpellé lundi sur les Champs-Élysées en marge des festivités célébrant le retour des Bleus après leur titre mondial doit être jugé jeudi après-midi devant le tribunal correctionnel de Paris, soupçonné d'une agression sexuelle, a-t-on appris de source judiciaire.

A Paris, deux personnes avaient été placées en garde à vue, soupçonnées d'agressions sexuelles en marge des célébrations du titre mondial de l'équipe de France de football tandis que les témoignages de femmes dénonçant ces comportements pendant les festivités se sont multipliés sur les réseaux sociaux depuis la soirée de la finale victorieuse.

Parmi ces deux suspects, un majeur, notamment soupçonné d'avoir agi en "frotteur" doit être jugé jeudi après-midi devant la 23e chambre correctionnelle du tribunal de Paris, selon une source proche du dossier. Un mineur, également poursuivi pour "agression sexuelle", a quant à lui déjà été présenté mardi à un juge des enfants.

Au total, 23 personnes (16 majeurs et 7 mineurs) ont été placées en garde à vue après divers incidents survenus lundi à Paris notamment en marge de la parade des Bleus sur les Champs-Élysées, envahis l'après-midi par des centaines de milliers de personnes, mais aussi en soirée devant l'hôtel Le Crillon où de nombreux supporteurs ont espéré en vain l'arrivée de leurs idoles alors qu'aucune festivité publique n'a finalement eu lieu.

Parmi les majeurs, un deuxième doit être jugé en comparution immédiate jeudi après-midi et un autre a été placé sous contrôle judiciaire dans l'attente de son procès prévu à une date ultérieure, a précisé la source judiciaire.

Neuf autres majeurs ont été relâchés sans être poursuivis tandis que quatre ont été présentés à un délégué du procureur dans la perspective d'une mesure alternative aux poursuites.

Mercredi, deux hommes ont été condamnés à Paris à de la prison avec sursis et un autre à une amende, pour des vols dans des magasins et des violences sur des policiers dans la nuit de dimanche à lundi en marge des rassemblements dans la capitale.

S'agissant des plaintes pour agressions sexuelles, aucune tendance à la hausse n'a été constatée dans les grandes agglomérations, a fait savoir le ministère, sans donner de chiffres. Le préfet de police de Paris Michel Delpuech a appelé les victimes de tels faits à les porter "à la connaissance des services pour que les investigations soient menées".

Célébrations de la victoire française en finale de la Coupe du Monde, le 15 juillet 2018 à Paris


Commentaires

-