Piratage équipe Macron: "rien ne sera laissé sans réponse"

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Piratage équipe Macron: "rien ne sera laissé sans réponse"

Publié le 06/05/2017 à 17:42 - Mise à jour à 17:55
© GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP

-A +A

Le président François Hollande a assuré samedi que le piratage massif de documents internes de l'équipe d'Emmanuel Macron ne resterait pas "sans réponse".

"On savait qu'il y aurait ces risques-là durant la campagne présidentielle puisque ça s'était produit ailleurs. Rien ne sera laissé sans réponse", a-t-il déclaré à l'AFP à l'issue d'une visite de l'exposition "Trésors de l'islam en Afrique" à l'Institut du monde arabe (Ima) à Paris, en compagnie du roi du Maroc Mohammed VI et du président de l'Ima Jack Lang.

"S'il y a eu effectivement un certain nombre de parasitages ou de captations, il y aura des procédures qui vont entrer en vigueur", a déclaré le chef de l'Etat, sans plus de précisions. "Il faut laisser les enquêtes se faire", a-t-il ajouté, assurant que les pouvoirs publics étaient "mobilisés" également, "depuis avant même qu'il y ait eu ces révélations".

"Depuis que l'on sait qu'il y a ces opérations, qu'il y a ces menaces, on a été d'une très grande vigilance", a-t-il dit.

A la différence de l'équipe du candidat d'En Marche ! à la présidentielle, M. Hollande ne voit pas dans ce piratage une tentative de "déstabilisation". "Je n'y vois rien du tout", a-t-il dit.

L'équipe de campagne d'Emmanuel Macron avait dénoncé vendredi une "action de piratage massive et coordonnée" après la diffusion "sur les réseaux sociaux" d'informations "internes" comme des courriels ou des "documents comptables", y voyant une "opération de déstabilisation" à la veille du second tour de la présidentielle.

Auteur(s): Par AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


François Hollande à Argenton-sur-Creuse, en France, le 5 mai 2017

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-