Coronavirus: le Medef prêt à suspendre les débats sur les retraites

Coronavirus: le Medef prêt à suspendre les débats sur les retraites

Publié le 13/03/2020 à 08:45 - Mise à jour à 09:26
© CHARLES PLATIAU / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Le président du Medef Geoffroy Roux de Bézieux s'est dit prêt vendredi à suspendre les débats sur la réforme des retraites pendant la crise sanitaire du coronavirus.

"On peut se poser la question de suspendre les débats pendant quelques semaines, parce qu'effectivement, il faut que tout le monde soit derrière cette espèce d'union sacrée" de la lutte contre le Covid-19, a déclaré M. Roux de Bézieux au micro d'Europe 1.

"On peut laisser de côté, en suspens les sujets qui fâchent, pour quelques semaines", a encore dit le président du Medef, dont l'organisation participe aux côtés de quatre syndicats encore autour de la table, et des autres organisations patronales, à la conférence de financement des retraites.

Ces syndicats (CFDT, CFTC, CFE-CGC et Unsa) sont prêts à prendre en considération une mesure d'âge pour équilibrer le système d'ici à 2027, mais la CFTC, notamment, a regretté que l'essentiel des efforts soit demandé aux salariés.

La CGT et FO ont quitté cette conférence après l'exclusion par le Premier ministre Edouard Philippe de toute hausse de cotisations patronales pour parvenir à l'équilibre financier du système.

Pour M. Roux de Bézieux, la priorité "c'est de mettre toute l'énergie du pays, quoi qu'il en coûte, pour stopper cette épidémie".

Le Medef est favorable à un relèvement de l'âge légal de départ à la retraite à 64 ans.

Les conclusions de la conférence de financement sont attendues avant fin avril, avant l'adoption définitive du projet de loi par le parlement. Il a déjà adopté en première lecture par l'Assemblée nationale grâce à l'utilisation par le gouvernement de l'article 49 alinéa 3 de la Constitution, qui a coupé court aux débats.

Auteur(s): Par AFP - Paris


PARTAGER CET ARTICLE :


Geoffroy Roux de Bézieux le 30 janvier 2020 à Paris

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-