Slimane, le roi du slim et du noir ouvre une nouvelle ère chez Celine

Slimane, le roi du slim et du noir ouvre une nouvelle ère chez Celine

Publié le :

Vendredi 28 Septembre 2018 - 21:48

Mise à jour :

Samedi 29 Septembre 2018 - 08:08
© Anne-Christine POUJOULAT / AFP
PARTAGER :

Par Olga NEDBAEVA - Paris (AFP)

-A +A

Le noir dans toutes ses nuances et sa fameuse ligne acérée: le Français Hedi Slimane a imposé son style rock chez Celine lors de son premier défilé en tant que créateur de la marque qu'il a dédié aux jeunes fêtards parisiens.

Le créateur de 50 ans, l'un des stylistes stars les plus mystérieux, qui avait travaillé chez Dior et Saint Laurent est revenu sur les podiums après deux ans d'absence qu'il avait consacrés à la photographie, son autre passion.

Au premier rang Lady Gaga, "amie de longue date du styliste", aux côtés de Karl Lagerfeld qui a perdu 40 kg dans les années 2000 pour pouvoir porter les costumes étriqués d'Hedi Slimane.

Celui qui a révolutionné le vestiaire masculin est resté fidèle à sa silhouette fétiche - pantalon slim et veste étroite même si elle est devenue un peu plus longue pour Celine.

Des militaires battant du tambour ont ouvert et clos le show intitulé "Journal nocturne de la jeunesse parisienne" aux Invalides dans un espace transformé en boîte de nuit.

Des femmes en parfaites robes noires courtes et bottines de cuir noires, le regard caché par une voilette y ont défilé avec des hommes en costumes élégants avec une fine cravate ou en pantalon ou en blouson de cuir.

Une robe rouge et une verte à paillettes ne semblent être là que pour souligner la splendeur du noir, "indissociable" du style Slimane en mode ou en photographie.

"J'ai beaucoup travaillé sur les effets de noir (...), laqués, satinés, lustrés, cuivrés par opposition à la matité", a souligné le créateur dans une interview rarissime au Figaro cette semaine où il a expliqué avoir inventé sa fameuse silhouette parce qu'adolescent il "flottait dans tout".

A 18 ans, il lui était impossible de trouver une bonne veste, "tout était boxy" ("carré", NDLR), et c'est sa mère, issue d'une famille de tailleurs de Pescara, en Italie, qui lui confectionnait des vestes "parfaites"

- "Veste pour sortir" -

Sa ligne acérée est née de "l'idée du premier costume, le plaisir et le désir de jeunesse d'une première veste, une veste pour sortir (...) dénuée du caractère statuaire, loin du carcan et conventions du costume de banquier. Cela passait forcément par une redéfinition des codes et de la silhouette".

Ce fils d'un comptable tunisien et d'une couturière italienne dit pourtant être inspiré "par l'esprit de Paris" où il est né, a étudié à l'Ecole du Louvre et qu'il aime "infiniment la nuit".

Il dit avoir "toujours photographié, documenté et habillé la jeunesse" qui vit "les doigts dans la prise". Grâce à Slimane, les jeunes branchés retrouvent le costume et de fines cravates noires dans un esprit rock.

Certains spécialistes parlent d'un avant et d'un après Slimane pour l'homme. La reconnaissance est internationale. Il est le premier créateur à dessiner des collections masculines à recevoir en 2002 le prix du Conseil des créateurs de mode américain, le plus recherché.

- Nouveau chapitre -

Hedi Slimane remplace chez Celine la Britannique Phoebe Philo qui a forgé au cours des dix dernières années l'identité très forte de la marque avec sa touche sport-chic, romantique et épurée.

Le changement est radical. Parce qu'on "n'entre pas dans une maison de couture pour imiter celui qui vous a précédé", déclare Slimane au Figaro.

Sur Instagram, les compteurs ont déjà été mis à zéro, tout le contenu de l'ère Phoebe Philo ayant été effacé. Avec un nouveau logo, inspiré de celui de la maison dans les années 1960 - les lettres ont été rapprochées et l'accent aigu supprimé.

Le changement ne fait pas l'unanimité, mais pour Slimane cette réaction affective est un "passage obligé": "On ne fait pas bouger les lignes en rasant les murs".

Le premier sac dessiné par Hedi Slimane a été dévoilé au bras de Lady Gaga. Ils souffrent tous les deux d'un mal particulier, elle de fibromyalgie- des douleurs nerveuses dans tout le corps-, lui d'acouphènes, des "bruits persistants et obsédants".

Défilé de la maison Celine à Paris, le 28 septembre 2018


Commentaires

-