SNCF: Pepy veut à nouveau des TGV à un seul niveau pour les lignes secondaires

SNCF: Pepy veut à nouveau des TGV à un seul niveau pour les lignes secondaires

Publié le :

Samedi 18 Mai 2019 - 09:48

Mise à jour :

Samedi 18 Mai 2019 - 10:24
© ERIC PIERMONT / AFP/Archives
PARTAGER :

Par AFP - Paris

-A +A

Le patron de la SNCF a indiqué samedi dans les colonnes du Parisien qu'il était prêt à acheter de nouveau des TGV à un seul niveau, pour les faire rouler en heure creuse ou sur des axes secondaires.

"Le TGV est un outil d'aménagement du territoire et il le restera", a assuré Guillaume Pepy à des lecteurs du Parisien.

Or, a-t-il ajouté, "ce n'est pas de notre faute, (...) Alstom ne construit plus depuis 1993 que des TGV à deux étages. Donc on achète que des jumbos qui peuvent emporter entre 515 et 650 passagers. On ne peut pas mettre un TGV +jumbo+ en milieu de journée et courir le risque de n'avoir que 70 personnes à bord, ce serait du gâchis d'argent public".

"Il ne faut pas renoncer aux TGV à deux niveaux pour les lignes saturées, mais pour les lignes qui ne sont pas engorgées (...) je pense qu'il faut qu'on réfléchisse en France à la possibilité d'avoir non plus uniquement des TGV Jumbo de plus de 500 places, mais également des TGV de 300 places qui seraient moins chers à l'achat", a-t-il ajouté.

"Aujourd'hui, seule la France a des TGV à deux niveaux. Ils ont permis de faire baisser les prix, mais si l'on veut une desserte plus fine du territoire, il nous faut des TGV de moins grande capacité", a insisté le patron de la SNCF.

"On a besoin d'A380 (des TGV de grande capacité, NDLR), c'est sûr", a par ailleurs expliqué Guillaume Pepy à l'AFP, reprenant une phrase de la ministre des Transports Elisabeth Borne qui avait dit en 2017 qu'on ne pouvait pas desservir Brive-la-Gaillarde (Corrèze) avec des Airbus très gros porteur A380.

"Mais si on fait par exemple du Lyon-Montpellier ou du Lyon-Strasbourg, est-ce qu'il ne faut pas réfléchir à avoir plusieurs modèles de TGV, et notamment un modèle qui ne soit pas un A380?", a-t-il ajouté.

De plus, le système des péages --les redevances que paient les opérateurs à SNCF Réseau pour faire circuler les trains-- incitait jusqu'à présent à utiliser des rames très capacitaires. Mais il doit être revu pour favoriser la desserte des villes moyennes, a rappelé M. Pepy. Une telle réforme pourrait encourager le passage de plus petits TGV aux heures creuses.

En ce qui concerne le matériel, la SNCF vient de commander à Alstom 100 "TGV du futur" à deux étages, qui embarqueront encore plus de monde, jusqu'à 740 personnes. Le groupe français fabrique aussi des trains à grande vitesse à un seul étage, vendus en Italie et aux Etats-Unis.

Eurostar, filiale de la SNCF, a parallèlement acheté des rames à un seul étage à l'allemand Siemens pour ses liaisons vers Londres.

Des TGV à la Gare de l'Est, le 11 janvier 2019 à Paris


Commentaires

-