Violences aux femmes: Emmanuel Macron ne veut pas "un quotidien de la délation"

Violences aux femmes: Emmanuel Macron ne veut pas "un quotidien de la délation"

Publié le 25/11/2017 à 12:09 - Mise à jour à 12:35
© ludovic MARIN / POOL/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP

-A +A

Emmanuel Macron a déclaré l'égalité entre les femmes et les hommes "grande cause du quinquennat" et fait observer une minute de silence en hommage aux 123 femmes tuées par leur conjoint ou ex-conjoint en 2016 samedi à l'Elysée à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes.

"C'est notre société entière qui est malade du sexisme", a déclaré le président de la République, détaillant ses "trois priorités" pour les cinq prochaines années: "l'éducation et le combat culturel en faveur de l'égalité", un "meilleur accompagnement des victimes" et un "renforcement de l'arsenal répressif".

Auteur(s): Par AFP


PARTAGER CET ARTICLE :


Emmanuel Macron a dénoncé samedi les violences faites aux femmes mais ajouté qu'il ne voulait pas "que nous tombions dans un quotidien de la délation".

Annonces immobilières

Fil d'actualités Politique




Commentaires

-