Chine: une "pole dance" à l'école fait scandale

Chine: une "pole dance" à l'école fait scandale

Publié le :

Mardi 04 Septembre 2018 - 10:10

Mise à jour :

Mardi 04 Septembre 2018 - 10:12
© Mark RALSTON / AFP/Archives
PARTAGER :

Par AFP - Pékin

-A +A

Désireuse d'animer la rentrée des classes, la directrice d'une école maternelle chinoise a invité... une artiste de pole dance. Un spectacle en petite tenue qui a indigné des parents d'élèves et provoqué des réactions outrées sur internet.

Comme de nombreux établissements scolaires en Chine, l'école maternelle Xinshahui de Shenzhen (sud) organisait lundi une fête de rentrée, un événement associant habituellement discours, spectacles d'enfants et d'artistes.

Or, à la surprise embarrassée du public, mêlant les jeunes élèves et leurs parents ou grand-parents, une danseuse très dénudée est apparue sur scène, tournoyant et se lovant autour d'une barre verticale au son d'une musique tonitruante.

Des vidéos ont rapidement circulé sur réseaux sociaux et médias, montrant la jeune femme en mini-short esquisser des mouvements très suggestifs devant des enfants éberlués, habillés en uniforme et alignés en rangs d'oignons.

On y voit des petits garçons imitant de façon maladroite l'audacieuse chorégraphie en balançant le bassin et des adultes visiblement choqués, affichant leur désapprobation.

De nombreux parents ont déversé leur colère sur les réseaux sociaux, menaçant de retirer leur enfant de l'établissement et appelant la directrice de l'école, Lai Rong, à démissionner.

"Du pole dance à une cérémonie de rentrée? Comment oser lui confier mes enfants?", s'est désolée une mère de famille. D'autres internautes exprimaient leur indignation: "La directrice est-elle idiote?", s'insurgeait un usager de la plateforme de microblogs WeChat.

Dans un communiqué, Mme Lai s'est excusée pour cette prestation "désastreuse" et s'est dite désolée de n'avoir pas "vérifié" la nature du numéro. En recrutant la danseuse, elle souhaitait seulement "animer" la cérémonie et pimenter l'ambiance, s'est-elle justifiée.

Ses explications confuses ne l'auront pas sauvée: devant la fureur populaire, les autorités éducatives ont annoncé dès lundi avoir limogé la directrice et ouvert une enquête sur son établissement.

La rentrée des classes en Chine est par ailleurs agitée de plusieurs motifs de récriminations de la part des familles.

Samedi, une émission diffusée tous les ans à la rentrée par la télévision publique et dont le visionnage est obligatoire pour les élèves a été précédée d'une douzaine de minutes de publicité pour des cours particuliers ou des fournitures scolaires... amenant des parents exaspérés à inonder le web de réactions agacées ou cyniques.

Par ailleurs, de violentes manifestations ont réuni ce week-end dans le centre du pays plus de 600 personnes, remontées contre la hausse des frais de scolarité d'une école. La police a annoncé avoir interrompu la manifestation et procédé à une cinquantaine d'interpellations.

Compétition de pole dancing, discipline mêlant danse et acrobaties autour d'une barre, initialement pratiquée par des strip-teaseuses, à Los Angeles le 8 avril 2017

Commentaires

-