Des milliers de russes défilent contre la réforme des retraites

Des milliers de russes défilent contre la réforme des retraites

Publié le :

Dimanche 02 Septembre 2018 - 16:21

Mise à jour :

Dimanche 02 Septembre 2018 - 22:04
© Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
PARTAGER :

Par AFP - Moscou

-A +A

Des milliers de Russes ont manifesté dimanche à travers le pays contre un projet de relèvement de l'âge de départ à la retraite, une mobilisation qui se poursuit malgré les promesses de Vladimir Poutine d'un assouplissement de la réforme.

A Moscou, 7.500 personnes selon les autorités ont pris part à deux rassemblements distincts contre la réforme, actuellement en cours de lecture au Parlement.

"Tout ce qu'ils veulent, c'est dépouiller davantage les gens. Pourtant même sans cela, la population travaille dur et l'espérance de vie est courte", a déclaré à l'AFP Igor Sirotkine, 57 ans, un chanteur d'opéra au chômage.

"Nous vivons dans ce pays, nous sommes son avenir et bien sûr de futurs retraités. Ce sujet nous inquiète, on veut savoir ce qui va venir", explique pour sa part Alexandra Jouravleva, une ingénieure de 24 ans.

Des manifestations ont eu lieu dans plusieurs autres villes de Russie, comme à Saint-Pétersbourg (nord-ouest) où 2.500 personnes ont défilé.

A Samara, ville d'un million d'habitants sur la Volga, un millier de personnes ont participé à un rassemblement organisé par le Front de gauche de l'opposant Sergueï Oudaltsov, a constaté une journaliste de l'AFP.

Fin juillet, de précédentes manifestations avaient réuni à Moscou 100.000 personnes selon les organisateurs, 10.000 selon la police. Sergueï Oudaltsov avait été arrêté au cours de cette manifestation, puis condamné à 30 jours de prison pour avoir brûlé des portraits de dirigeants russes.

Lui aussi emprisonné 30 jours pour avoir organisé une manifestation non autorisée en janvier, l'opposant numéro un au Kremlin Alexeï Navalny a de son côté prévu des manifestations contre la réforme dans de nombreuses villes le 9 septembre, jour d'élections locales.

Confronté à une fronde inhabituelle qui a fait chuter sa côte de popularité, Vladimir Poutine a annoncé cette semaine un assouplissement du projet.

Il a notamment proposé d'augmenter l'âge de départ à la retraite pour les femmes de 55 actuellement à 60 ans (contre 63 dans le texte initial), arguant qu'il serait "incorrect" de faire autrement. Le relèvement de l'âge de départ à la retraite pour les hommes reste à 65 ans, contre 60 ans aujourd'hui. L'âge de la retraite est inchangé depuis environ 90 ans.

Manifestation contre la réforme des retraites à Moscou, le 2 septembre 2018

Commentaires

-