Inde: inondé, le Kerala furieux du rejet de l'aide financière émiratie

Inde: inondé, le Kerala furieux du rejet de l'aide financière émiratie

Publié le :

Jeudi 23 Août 2018 - 10:16

Mise à jour :

Jeudi 23 Août 2018 - 10:52
© MANJUNATH KIRAN / AFP
PARTAGER :

Par AFP - Cochin

-A +A

Les responsables de l'État indien du Kerala, victime d'inondations meurtrières, étaient jeudi furieux du rejet par New Delhi d'une aide financière de 100 millions de dollars des Émirats arabes unis.

Plus de 1,3 million de personnes sont hébergées dans des camps humanitaires temporaires suite à une mousson particulièrement violente qui a fait environ 420 morts depuis juin dans cette région tropicale du sud du pays, prisée des touristes en saison sèche.

La situation s'est nettement améliorée cette semaine suite à la diminution des pluies, seules quelques zones restent inondées. Mais la décrue des eaux a aussi révélé l'ampleur des dévastations, estimées à plus de trois milliards de dollars.

En cruel manque d'argent pour financer sa reconstruction, le Kerala, dirigé par les communistes, a vu avec fureur le gouvernement central, contrôlé par les nationalistes hindous, décliner la proposition émiratie. Son montant était même supérieur à l'aide octroyée par New Delhi (97 millions de dollars).

"Le gouvernement de l'Union a dit non, que ce n'est pas digne de nous d'accepter de l'aide étrangère. C'est une politique mesquine", s'est ouvert sur Twitter Thomas Isaac, ministre des finances du Kerala.

"Si le gouvernement de l'Union choisit d'adopter une attitude négative vis-à-vis de l'offre des EUA, ils devront dédommager le Kerala", a-t-il ajouté.

Le chef du gouvernement du Kerala, Pinarayi Vijayan, a de son côté appelé à des discussions "de haut niveau" avec le gouvernement indien pour résoudre ce litige.

L'Inde refuse régulièrement l'aide de pays étrangers après des catastrophes naturelles. Ce fut notamment le cas après le tsunami de 2004. Selon des experts, le gouvernement indien souhaite prouver qu'il est capable de gérer seul les situations d'urgence.

Les précipitations torrentielles de ces dernières semaines ont détruit ou endommagé plus de 10.000 kilomètres de route au Kerala. Entre 20.000 et 50.000 habitations, selon différentes estimations, devront aussi être reconstruites.

"Les opérations de sauvetage sont presque finies. Notre priorité est de fournir de l'aide humanitaire et de rebâtir les infrastructures endommagées", a déclaré à l'AFP Tom Jose, un haut responsable de l'administration locale.

Signe des perturbations qui règnent encore sur place, la réouverture de l'aéroport international de Cochin, fermé depuis le 15 août, s'est vue repoussée de trois jours, au 29 août.

Des étudiants volontaires gèrent l'aide d'urgence aux victimes des inondations au Kerala, à Trivandrum le 22 août 2018

Commentaires

-