Liban: un incendie dans un camp de réfugiés syriens fait deux morts

Liban: un incendie dans un camp de réfugiés syriens fait deux morts

Publié le :

Lundi 03 Décembre 2018 - 13:35

Mise à jour :

Lundi 03 Décembre 2018 - 13:38
© - / AFP
PARTAGER :

Par AFP - El Yammoûné

-A +A

Deux réfugiés syriens, dont un enfant, sont morts lundi suite à un incendie déclenché dans un camp d'El-Yammouné, dans l'est du Liban, a selon le vice-maire de la localité, Hussein Chreif.

L'incendie s'était déclaré à l'aube et s'est répandu à "23 sur les quelque 70 tentes dans le camp, tuant un homme de 46 ans et un enfant de sept ou huit ans", a précisé à l'AFP M. Chreif.

Les causes de l'incendie restent pour l'instant indéterminées, selon le vice-maire d'El Yammouné. "Quelqu'un aurait laissé un feu allumé la nuit pour le chauffage, ou bien il s'agit d'un court-circuit électrique", a-t-il affirmé, ajoutant que "l'explosion d'un réservoir de fioul dans l'une des tentes était à l'origine de la propagation de l'incendie".

Les forces de sécurité libanaises se sont rendues sur place tandis que l'ONU a envoyé une équipe dans le camp, a-t-il indiqué.

"A 03H00 du matin (01H00 GMT), nous avons entendu des cris puis vu les flammes (se répandre) sans que nous puissions les éteindre", a raconté à l'AFP un des habitants du camp.

Un photographe de l'AFP a vu des tentes calcinées, réduites à leurs colonnes d'appui, ainsi qu'une fille fouillant un amas d'habits brûlés et des jeunes désemparés inspectant les dégâts autour d'eux.

Une équipe de la défense civile libanaise s'est chargée d'"éteindre les flammes (en dépit) des difficultés de visibilité dues à un épais brouillard et à la fumée", selon l'agence nationale d'information (ANI).

Plusieurs incendies se sont déclenchés ces dernières années dans des camps de déplacés au Liban qui accueille environ 1,5 million de réfugiés syriens sur son sol, dont moins d'un million inscrits auprès de l'ONU.

La plupart des réfugiés dans ce petit pays du Proche-Orient vivent dans une large précarité et comptent essentiellement sur les aides internationales.

Ces camps font l'objet, par ailleurs, de raids assez réguliers menés par la police. La semaine dernière, 400 réfugiés ont été arrêtés dans le cadre de ces perquisitions.

Le Liban organise depuis le début de l'année des retours collectifs de réfugiés dans leur pays, en coordination avec les autorités syriennes.

Quelques 8.000 personnes ont déjà regagné la Syrie dans le cadre de ces retours coordonnés, selon un décompte de l'AFP basé sur les chiffres officiels.

Des enfants syriens devant leur tente calcinée après un incendie dans leur camp de réfugiés à El-Yammouné, dans l'est du Liban, le 3 décembre 2018


Commentaires

-