Ukraine: première liturgie pour la nouvelle Eglise orthodoxe indépendante

Ukraine: première liturgie pour la nouvelle Eglise orthodoxe indépendante

Publié le :

Lundi 07 Janvier 2019 - 15:00

Mise à jour :

Lundi 07 Janvier 2019 - 16:16
© Sergei SUPINSKY / AFP
PARTAGER :

Par AFP - Kiev

-A +A

La nouvelle Eglise orthodoxe ukrainienne indépendante de la tutelle religieuse russe, dont la création a été reconnue officiellement dimanche à Istanbul, a tenu lundi sa première liturgie à Kiev, en présence du président ukrainien Petro Porochenko.

La cérémonie s'est déroulée dans la cathédrale Sainte-Sophie datant du 11e siècle, alors que les Ukrainiens célèbrent le Noël orthodoxe, fixé le 7 janvier selon le calendrier julien.

"Nous avons brisé les derniers liens qui nous associaient avec Moscou et ses fantaisies concernant l'Ukraine", a déclaré M. Porochenko après la cérémonie.

Le métropolite Iepifani, 39 ans, primat de la nouvelle Eglise ukrainienne indépendante, a présidé la liturgie, qu'il a qualifiée de "véritable événement historique".

"Les portes de notre Eglise sont ouvertes à tous", a-t-il déclaré devant les croyants, ajoutant que "beaucoup de travail en commun restait à faire pour renforcer l'unité" des Orthodoxes en Ukraine.

En octobre 2018, le Patriarcat de Constantinople a pris la décision de reconnaître une Eglise orthodoxe indépendante en Ukraine, où les Orthodoxes sont divisés entre fidèles du Patriarcat de Kiev, plus nombreux selon les sondages, et fidèles du Patriarcat de Moscou, qui dispose du plus grand nombre de paroisses.

Cette décision a provoqué la colère de l'Eglise orthodoxe russe, qui a dénoncé un "schisme" et rompu ses liens avec Constantinople.

Un concile réuni à Kiev a acté en décembre dernier la création de cette nouvelle Eglise orthodoxe, qui réunit le Patriarcat de Kiev, autoproclamé en 1992, et la minuscule Eglise dite autocéphale. La Patriarcat de Moscou a refusé de s'associer en dénonçant le concile comme "illégal".

Le chef de l'Eglise orthodoxe russe, le Patriarche Kirill, a présidé lundi une liturgie de Noël à Moscou, dans la cathédrale du Christ-Sauveur, en l'absence du président Vladimir Poutine qui a, lui, suivi une cérémonie dans une église de sa ville natale, Saint-Pétersbourg.

Le Patriarche Kirill a dénoncé dans une interview à la télévision russe la nouvelle Eglise ukrainienne comme "l'union de deux groupes schismatiques" et accusé les autorités de Kiev de détruire l'orthodoxie dans le pays.

"Cela se transforme en théâtre de l'absurde", a-t-il ajouté.

Première liturgie de la nouvelle Eglise orthodoxe ukrainienne indépendante de la tutelle religieuse russe, dans la cathédrale Sainte-Sophie à Kiev, le 7 janvier 2019


Commentaires

-