Accord sur le Brexit: "une bonne nouvelle pour l'économie française", selon Le Maire

Accord sur le Brexit: "une bonne nouvelle pour l'économie française", selon Le Maire

Publié le :

Jeudi 15 Novembre 2018 - 09:27

Mise à jour :

Jeudi 15 Novembre 2018 - 10:54
©DR
PARTAGER :

Par AFP - Paris

-A +A

Le projet d'accord conclu entre l'Union européenne et le Royaume-Uni sur le Brexit constitue "une bonne nouvelle pour l'économie française", a estimé jeudi le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, tout en assurant que la France se montrerait vigilante.

Le fait qu'un accord a été trouvé "est une bonne nouvelle pour l'économie française, c'est une bonne nouvelle pour toutes les entreprises françaises. On a tous intérêt que le Brexit se passe en douceur", a déclaré M. le Maire sur France 2.

"Ça doit nous permettre, à nous Européens et à la Grande-Bretagne, de trouver une voie de sortie qui soit dans l'intérêt de tous", a poursuivi le ministre.

Le locataire de Bercy a toutefois appelé à la "prudence" en attendant que l'accord soit finalisé et ratifié, assurant que la France veillerait "à la défense des intérêts français et européens".

"Si elle reste dans l'union douanière, il faut nous assurer que la Grande-Bretagne respecte bien toutes les réglementations européennes", en particulier les "réglementations fiscales" et "les normes environnementales", a expliqué le ministre.

Interrogé quelques instants plus tard lors de l'ouverture du Women's forum global meeting, Bruno Le Maire a jugé nécessaire de "faire très attention à ce qui est prévu dans l'accord".

"Rien ne doit affaiblir ou mettre en péril le marché unique", a insisté le ministre, estimant que les Britanniques ne pouvaient pas sortir de l'UE tout en "conservant les avantages" du marché commun.

"Les responsables politiques britanniques ont menti à leur peuple en leur disant qu'il serait facile de partir", sans préciser "qu'il y aurait de lourdes conséquences". "A un moment, quand vous mentez, vient le temps où vous devez vous expliquer", a-t-il déclaré.

L'UE et le Royaume-Uni se sont entendus mercredi soir sur un projet d'accord de retrait de près de 600 pages, qui doit répondre aux interrogations sur le départ du Royaume-Uni. Un sommet extraordinaire européen se tiendra le 25 novembre pour finaliser ce texte.

Municipale 2014


Commentaires

-