Armée européenne proposée par Macron: "un fantasme" selon Wauquiez (LR)

Armée européenne proposée par Macron: "un fantasme" selon Wauquiez (LR)

Publié le :

Mercredi 07 Novembre 2018 - 10:14

Mise à jour :

Mercredi 07 Novembre 2018 - 10:16
©DR
PARTAGER :

Par AFP - Paris

-A +A

Le président des Républicains Laurent Wauquiez ne croit pas à la proposition d'Emmanuel Macron d'une armée européenne, un "fantasme" selon lui, et préfère que la France et l'Allemagne mettent ensemble leurs armées "à disposition de la protection de l'Europe".

Le président français Emmanuel Macron a appelé mardi de ses vœux la création d'une "véritable armée européenne" pour mieux protéger le Vieux Continent, rappelant son ambition de donner corps à une Europe de la défense qui peine à émerger.

"Je ne crois pas à ce fantasme d'une armée fédérale européenne, parce qu'une armée, c'est quelque chose qui nécessite une concentration du pouvoir de décision", a critiqué sur France Inter M. Wauquiez, qui rappelle qu'on "a déjà essayé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et on a échoué".

"On va se retrouver à avoir trois bouts d'avion en Belgique, quatre bouts d'avion en Lettonie et une armée qui ne sera pas efficace", a dénoncé le président de LR qui ne croit pas "dans une souveraineté fédérale européenne qui se substituerait à la souveraineté des nations".

En revanche, il a proposé que "la France et l'Allemagne ensemble mettent plus fortement à disposition l'outil militaire qui est l'outil militaire français et allemand pour assurer la sécurité de plus en plus des frontières européennes face à la Russie".

Et il a suggéré que "l'Europe paye pour cela une partie du budget de l'armée française et une partie du budget de l'armée allemande pour que ce soient nos deux armées qui assurent la défense de l'Europe".

Les neuf pays signataires de l'Initiative européenne d'intervention (IEI), impulsée par Emmanuel Macron, se retrouvent pour la première fois à Paris mercredi pour donner un contour concret à ce projet censé muscler l'Europe de la défense.

Lancée par la France, l'IEI vise à intensifier les échanges entre états-majors de pays "capables et volontaires" pour pouvoir réagir rapidement et de façon coordonnée en cas de besoin - opération militaire classique, catastrophe naturelle, évacuation de ressortissants.

Municipale 2014


Commentaires

-