Brossat appelle la gauche à "retrouver le chemin du rassemblement" après les européennes

Brossat appelle la gauche à "retrouver le chemin du rassemblement" après les européennes

Publié le :

Lundi 13 Mai 2019 - 11:12

Mise à jour :

Lundi 13 Mai 2019 - 11:14
© Anne-Christine POUJOULAT / AFP/Archives
PARTAGER :

Par AFP - Paris

-A +A

Ian Brossat, tête de liste du Parti communiste aux élections européennes, a appelé lundi la gauche à "retrouver le chemin de l'unité et du rassemblement" après le 26 mai où elle se présente très dispersée aux élections européennes.

"Je pense qu'on n'a pas intérêt à se taper dessus d'ici le 26 mai et surtout après le 26 mai il va bien falloir que nous retrouvions le chemin de l'unité et du rassemblement", a plaidé Ian Brossat sur France Inter.

"Si nous ne voulons pas que Macron reste président de la République et que le débat politique se limite à un affrontement entre les fachos d'un côté, les libéraux d'autre part, il va bien falloir que la gauche se reparle, en tout cas, les communistes seront toujours disposés à ça", a-t-il insisté.

Interrogé sur la proposition de Jean-Luc Mélenchon de créer une "fédération populaire" après les européennes, il a répondu: "ce que j'ai compris, c'est qu'il avait envie qu'on se reparle, hé bien chiche! Et nous les communistes, nous serons toujours prêts à rediscuter avec les autres forces politiques de gauche parce qu'il n'y a que comme ça qu'on s'en sortira".

Dans un entretien à Libération le 24 avril, Jean-Luc Mélenchon a tenté de replacer la France insoumise au centre du jeu à gauche en appelant à la création d'une "fédération populaire": "si l'élection (européenne) nous en donne la force, nous assumerons de nouveau notre responsabilité. Nous proposerons de nouveau une fédération populaire à construire dans les élections suivantes et dans les mouvements écologiques et sociaux".

La liste PCF est créditée de 2 à 3% des intentions de vote dans les sondages récents. Le seuil de 3% ouvre le droit de se faire rembourser les frais de campagne, tandis que celui de 5% est nécessaire pour obtenir des élus au Parlement européen.

"Les 5%, si on regarde la participation à la dernière élection, c'est environ 800.000 voix et je suis convaincu que nous sommes tout à fait capables, nous les communistes, d'atteindre ce seuil de 5% et d'avoir des députés européens", a assuré Ian Brossat, en défendant "la seule liste à être à l'image de la société, à être composée à 50% d'ouvriers et d'employés".

Ian Brossat, tête de liste du Parti communiste aux élections européennes, le 11 avril 2019 à Paris

Commentaires

-