Législatives: l'abstention est "un échec de cette élection" pour Christophe Castaner

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Législatives: l'abstention est "un échec de cette élection" pour Christophe Castaner

Publié le 12/06/2017 à 08:50 - Mise à jour à 08:55
© Franck PENNANT / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP

-A +A

L'abstention massive (51,29%) qui a marqué le premier tour des législatives est "un échec de cette élection", a estimé lundi Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement et secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement.

"C’est un échec de cette élection, c’est un échec qui se répète hélas (...) je crois qu'effectivement il faut l'entendre, il faut redonner confiance", a déclaré M. Castaner sur France 2.

"C’est notre responsabilité gouvernementale, celle du président, celle du Premier ministre, de redonner confiance dans l’élection", a-t-il ajouté.

"Avant même l’abstention, il y a (...) le fait que celles et ceux qui ont élu Emmanuel Macron ne l’avaient pas choisi au premier tour (...) et donc c'est à eux qu'il faut s'adresser, ces femmes et ces hommes qui ont exprimé un vote de colère et qui doivent retrouver confiance", a encore affirmé le porte-parole, plaidant pour "un gouvernement de réponses du quotidien". "Il faut des réponses concrètes, qui parlent aux gens, qui touchent le quotidien des gens".

Interrogé sur la question des "pleins pouvoirs", alors qu'Emmanuel Macron est en position de force pour s'assurer une majorité pléthorique à l'Assemblée nationale, M. Castaner a fait valoir que "d'abord il y a deux chambres". "Le Sénat n’a pas basculé politiquement et je ne crois pas qu’en septembre il bascule, et donc du coup il y a un équilibre du pouvoir. Et puis il y a les institutions, il y a la presse, on est évidemment aujourd'hui dans une démocratie".

M. Castaner a par ailleurs jugé que le PS "paie ses incohérences, il paie ses frondeurs , il paie ses divisions, il paie le fait qu'une majorité relative pour François Hollande l'a empêché d'agir, relative parce qu'elle avait en son sein des frondeurs qui l'ont empêché, qui l'ont immobilisé".

A la question de savoir comment le chef de l'Etat avait réagi aux résultats, M. Castaner a souligné que "ce n'est pas un expressif". "Il était satisfait du résultat", a-t-il dit, ajoutant "le président était au travail pour préparer la suite".

Auteur(s): Par AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner à Forcalquier, dans le sud-est de la France, le 11 juin 2017.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-