Décès du maire du Mans Jean-Claude Boulard, hommage de Macron

Décès du maire du Mans Jean-Claude Boulard, hommage de Macron

Publié le :

Vendredi 01 Juin 2018 - 10:23

Mise à jour :

Vendredi 01 Juin 2018 - 13:00
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
PARTAGER :

Par AFP - Rennes

-A +A

Emmanuel Macron a rendu hommage vendredi à Jean-Claude Boulard, maire PS du Mans depuis 2001 et figure de la politique sarthoise décédé à l'âge de 75 ans, disant perdre "un ami et un soutien de la première heure".

"Le Président de la République perd, à titre personnel, un ami et un soutien de la première heure. Il adresse à son épouse, à sa famille, à ses collaborateurs, à ses nombreux amis, à ses administrés, ses sincères condoléances", selon un communiqué de l'Elysée.

Jean-Claude Boulard, maire PS du Mans depuis 2001, est décédé à 75 ans à son domicile du Mans. "Il avait choisi ce mois de mai pour se reposer dans le combat qu'il menait contre la maladie depuis des mois", indique la municipalité.

Énarque affecté au Conseil d'État en 1968, cette figure de la vie politique sarthoise avait aussi effectué des missions de formation en Afrique ou au Commissariat général du Plan.

"La France perd en Jean-Claude Boulard un de ses grands serviteurs, qui toute sa vie aura fait de l’intérêt général son unique boussole, comme haut-fonctionnaire et comme élu", ajoute l'Elysée.

Maire PS depuis 2001, Jean-Claude Boulard a également été sénateur de la Sarthe, ravissant en 2014 le siège à la droite pour la première fois depuis 45 ans. Il a également été député de 1988 à 1993 puis de 1997 à 2002.

Lors de son premier mandat de député, il avait notamment travaillé sur la loi qui a créé le revenu minimum d'insertion (RMI). Lors de son second mandat, il a été rapporteur de la loi qui a permis la création de la couverture maladie universelle (CMU).

Jean-Claude Boulard avait annoncé son soutien à Emmanuel Macron dès janvier 2017 et a été aussi l'auteur, avec Alain Lambert, du rapport de la Mission de lutte contre l'inflation normative.

Il est par ailleurs un écrivain prolifique qui a publié de nombreux ouvrages. Il a notamment écrit des récits maritimes pittoresques comme "L'Epopée de la sardine", "Un siècle d'histoires de pêche", ou encore "Les aventuriers de la langouste verte".

Les réactions de sympathie se sont multipliées, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb saluant "l’un des meilleurs experts du financement des collectivités locales", et Christelle Morançais, présidente (LR) de la région Pays de la Loire rendant hommage à "un adversaire politique qu'elle respectait et un partenaire de la région qu'elle appréciait".

"Un jour triste pour nous tous", a tweeté l'ancien ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll tandis que l'ancien premier ministre Manuel Valls soulignait sur Twitter ses liens avec le disparu: "nous nous connaissions depuis longtemps dans le sillage de Rocard".

Quant à la secrétaire d'Etat à l'égalité entre les hommes et les femmes, Marlène Schiappa, ancienne adjointe à la mairie du Mans, elle salue "un homme exceptionnel, avec des éclairs de génie et des intuitions incroyables".

"Défenseur des femmes qu'il comprenait si bien, je lui dois tout. C’est lui qui m’a tout appris politiquement, qui est venu me chercher pour que je m’engage et qui m’a chaleureusement présentée à Emmanuel Macron pour qui il avait, tout comme pour Brigitte Macron, grande estime et profonde affection. Il était mon mentor, mon phare politique et souvent personnel", confie-t-elle.

Jean-Claude Boulard avec Stéphane Le Foll le 8 janvier 2018


Commentaires

-