Européennes: Marine Le Pen dit avoir proposé la 3e place de sa liste à Eric Zemmour

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Européennes: Marine Le Pen dit avoir proposé la 3e place de sa liste à Eric Zemmour

Publié le 13/05/2019 à 10:20 - Mise à jour à 12:28
© Lionel BONAVENTURE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Marine Le Pen a affirmé lundi avoir proposé la troisième place de sa liste aux élections européennes au polémiste Eric Zemmour, qui confirme mais précise que des proches de la cheffe du RN lui avaient par ailleurs proposé la tête de liste.

"Non je n'ai pas proposé à Éric d'être tête de liste mais 3e. Il pourra vous le confirmer", a tweeté la cheffe du RN, après une information de l'Express selon laquelle elle aurait proposé au polémiste de conduire la liste en vue du scrutin du 26 mai.

Sollicité par l'AFP, M. Zemmour a précisé que Marine Le Pen lui avait "proposé la troisième place" mais que "ses proches (lui) avaient proposé la tête de liste".

Selon l'hebdomadaire l'Express, Marine Le Pen aurait proposé à M. Zemmour, lors d'un déjeuner en novembre 2018, de conduire la liste de son parti. Mais quelques semaines plus tard, elle l'aurait informé que la liste du RN sera conduite par le jeune Jordan Bardella et lui aurait alors proposé la 3e place. Une proposition que le polémiste a déclinée. "Tête de liste, j'aurais davantage réfléchi", a déclaré à L'Express Eric Zemmour.

Le président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan a également proposé la 3e place de sa liste à M. Zemmour, qui a "refusé", selon l'ancien allié de Marine Le Pen à la présidentielle.

En septembre 2018, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) avait mis en demeure Paris Première (groupe M6) pour des "propos stigmatisants à l'égard des migrants de confession musulmane" tenus dans une émission par le polémiste.

Éric Zemmour, 60 ans, a par ailleurs été condamné en 2011 pour provocation à la haine et en mai 2018 pour provocation à la haine religieuse.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Eric Zemmour lors d'un débat sur l'Europe à Paris, le 25 avril 2019

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-